Amazon s’attaque à l’entreprise avec ses tablettes Kindle Fire HDX

Poste de travailTablettes
Amazon Kindle Fire HDX

Avec son système d’exploitation Fire OS 3.0, Amazon taille ses nouvelles tablettes Kindle Fire HDX pour les besoins de l’entreprise sans rien enlever aux usages individuels.

Amazon vient d’ajouter deux nouvelles tablettes à son catalogue : les Kindle Fire HDX 7 et 8,9 pouces mises au goût du jour des plates-formes matérielles du moment.

Ce qui se traduit pour l’essentiel par un processeur quadricoeur Qualcomm Snapdragon 800 à 2,2 GHz « trois fois plus puissant que le précédent Kindle Fire », selon Amazon, avec 2 Go de RAM. L’autonomie est renforcée (11 heures en usages mixtes et jusqu’à 17 heures en lecture).

Une incroyable légèreté

Des améliorations sont également apportées sur l’écran avec une plus grande densité d’affichage (339 ppp pour la 8,9 pouces et 323 pour la 7), un espace de couleur 100% sRVB, un meilleur contraste, etc., grâce au GPU Adreno 330 de Qualcomm qui « multiplie par quatre les performances graphiques ». Et une incroyable légèreté : 374 grammes pour le format 8,9 pouces.

Enfin, les deux nouveaux modèles supportent la 4G LTE. En tout cas sur les réseaux mobiles américains d’AT&T et, désormais, Verizon Wireless. En l’état actuel des informations publiées par la société, on n’en sait pas plus sur la compatibilité avec les réseaux européens.

Côté applicatif, les nouvelles Kindle Fire embarquent Fire OS 3.0 “Mojito”. La nouvelle surcouche Android d’Amazon propose de nouvelles fonctionnalités dont un bouton “Mayday” pour contacter le support disponible 7 jours sur 7 (aux Etats-Unis du moins), de nouveaux services de musique, de cloud, une nouvelle page d’accueil au style Origami et une foule de fonctionnalités multimédia nouvelles.

Fire OS 3.0 taillé pour les besoins de l’entreprise

Derrière ces améliorations destinées aux usages individuels, Amazon entend s’attaquer au marché de l’entreprise. Ou, du moins, qualifier ses Kindle Fire dans le cadre professionnel. « Alors que les employés apportent de plus en plus leurs propres terminaux pour travailler, les nouvelles tablettes Kindle Fire peuvent être facilement intégrés dans l’environnement de travail grâce aux nouvelles fonctionnalités d’entreprise », souligne Raghu Murthi, vice-président Enterprise et Education chez Amazon.

Les fonctionnalités en questions concernent notamment la sécurité et la gestion des tablettes. Fire OS 3.0 apporte ainsi le support du chiffrement, du Wifi WPA2, ainsi qu’un système de gestion des terminaux (MDM) maison. Amazon précise que ses nouvelles tablettes supportent également un large éventail de solutions MDM tierces (service Whispercast et solutions de AirWatch, Citrix, Fiberlink, Good Technology et SOTI).

Des applications professionnelles

Le contrôle des accès au SI de l’entreprise est également renforcé avec la présence d’un client VPN et, pour l’intranet, la solution SSO Kerberos. On retrouve également un client SCEP (Simple Certificate Exchange Protocol) natif pour les certificats électroniques (visant à garantir l’authenticité et l’intégrité des contenus numériques).

Autres nouveautés : un client e-mail avec configuration simplifiée, classement par conversations et synchronisation des courriels ; la possibilité d’imprimer à partir d’une imprimante wifi, une suite bureautique (texte, tableur, présentation), etc. Autant d’applications que l’entreprise pourra enrichir avec des applications professionnelles telles que Citrix GoToMeeting (vidéo communication), Evernote (prises de notes stockées dans le cloud), Cisco AnyConnect (VPN) ou Document To Go (bureautique) à télécharger depuis l’Amazon AppStore ou l’Android Market.

A noter que les précédentes Kindle Fire bénéficieront de certaines de ses fonctionnalités à caractère professionnelles dans une mise à jour Fire OS 3.1 prévue en novembre prochain.

Tarifs agressifs

Disponible aux Etats-Unis dans un premier temps (à partir du 18 octobre), la Kindle Fire HDX 7 pouces sera proposée à 229 dollars en version wifi (329 dollars avec la 4G pour novembre). Il faudra attendre début novembre et débourser 379 dollars pour le modèle 8,9 pouces (100 dollars supplémentaires pour la 4G attendue en décembre).

Des tarifs agressifs qui permettront à Amazon de se positionner face aux Galaxy Note 8 et 10.1/Edition 2014 de Samsung. Et, au passage, d’enfoncer définitivement Microsoft avec ses onéreuses Surface 2.


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur