Amazon scotché à sa place de leader sur le solide marché IaaS

CloudDatacentersIAASLogicielsMiddlewareRégulations
avis-experts-marklogic-cloud-partage-donnees-securite

Selon Gartner, le marché du IaaS a connu la plus forte croissance des trois modèles de Cloud publics en 2016. Amazon s’y inscrit durablement en tête malgré l’agressivité d’Alibaba.

Des trois modèles de Cloud public, le IaaS (Infrastructure as a service) est le segment qui a connu la plus forte croissance en 2016.

Son chiffre d’affaires est passé de 16,8 milliards de dollars à plus de 22 milliards, selon Gartner. Soit une croissance annuelle de 31% par rapport à 2015.

“La demande en Cloud IaaS poursuit sa croissance agressive et elle stimule également la croissance des marchés propres au Cloud”, souligne Sid Nag, Directeur de recherche pour le cabinet d’analyses.

Alors que le PaaS (Platform as a service) et le SaaS (Software as a Service) affichent également une forte croissance, l’IaaS devrait continuer à bénéficier de la plus forte croissance au cours des cinq prochaines années.”

Un segment aujourd’hui largement dominé par Amazon Web Services (AWS) qui, en générant près de 9,8 milliards de dollars, s’accapare plus de 44% du marché.

« Amazon a atteint cette position en adressant le plus grand nombre de clients dans la gamme la plus large de cas d’utilisation : des start up natives du Cloud aux entreprises de taille moyenne qui souhaitent déplacer des applications traditionnelles, en passant par les entreprises qui exécutent des migrations transformationnelles vers le Cloud », explique Gartner.

Alibaba, le plus rapide de tous

En seconde position, mais loin derrière, on retrouve Microsoft qui occupe 7,1% du marché pour 1,6 milliard. C’est plus de deux fois plus qu’Alibaba (675 millions pour 3%) et plus de trois fois plus que Google (500 millions, 2,3%) au coude à coude avec Rackspace (484 millions, 2,2%).

gartner-marche-iaas-marche-septembre-2017

Mais le classement pourrait bien être amené à bouger au cours des prochaines années.

Alibaba est l’acteur qui a connu la plus forte progression (+126%). Il ne compte pas s’arrêter là alors qu’il profite sa domination sur son marché local, la Chine, beaucoup moins accessible à ses concurrents.

Rien qu’en 2016, la firme de Jack Ma a annoncé le lancement de quatre nouveaux datacenters en Europe, Australie, au Moyen-Orient et Japon.

Face à l’agressivité du Chinois, les parts d’AWS risquent de s’effriter à l’avenir même s’il l’entreprise de Jeff Bezos a de la marge avant d’être inquiétée.

Néanmoins, Microsoft et Google progressent plus vite que leur concurrent patriote : 61% et 100% de hausses respectives contre 46% pour l’acteur dominant. Jusqu’à quand ?


Lire également
Externalisation : les grandes entreprises embarquent le Cloud public
AWS Summit : Les DSI deviennent les Mister Q du Cloud
Huawei anticipe la convergence autour de 5 Clouds majeurs dans le monde


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur