Amazon renforce la présence de son Cloud en Europe

CloudDatacentersDSIIAASProjets
AWS

L’AWS Marketplace s’installe à Francfort, afin de mieux répondre aux règles européennes liées au stockage et à la protection des données sensibles.

Le géant du web Amazon ouvre aujourd’hui une version de son AWS Marketplace à Francfort, renforçant ainsi la disponibilité de sa place de marché d’applications Cloud en Europe. Jusqu’alors, les utilisateurs européens devaient passer par la mouture irlandaise de cette offre.

La version allemande devrait se montrer plus commode pour les sociétés, puisque située au sein d’un pays ayant adopté l’Euro. Mais ce n’est pas tout. Elle est également conforme aux règles de protection des données édictées par la Commission européenne. Un élément qui devient de plus en plus essentiel pour les entreprises, en particulier celles situées an Allemagne.

Plus de 700 produits sont référencés au sein de l’AWS Marketplace, dont des solutions de sécurité, de business intelligence, de gestion du stockage, etc. Le tout directement intégrable au sein du Cloud AWS de la firme américaine.

« Vous pouvez également exécuter des centaines de titres open source, précise Jeff Barr, chief evangelist AWS. Les produits sont tarifés sur une base horaire, de sorte que vous pouvez démarrer sans engagement. Il y a aussi une option à prix annuel qui peut se révéler plus économique si vous affichez une charge de travail constante. Nous ajouterons des tarifs sur base mensuelle le premier mai. »

Réplication cross-régions

Amazon annonce également plusieurs nouveautés techniques, dont la possibilité de répliquer le contenu du système de stockage S3 dans différentes régions. Un élément stratégique pour les entreprises souhaitant rapprocher les données des utilisateurs, afin de réduire les temps d’accès aux services qu’elles proposent. Cela permettra également de mieux se conformer aux législations spécifiques à certaines régions, qui imposent d’héberger les données sur leur sol.

« Beaucoup d’entre vous nous ont confié devoir conserver une copie des données critiques dans des endroits qui sont à des centaines de kilomètres de distance. C’est souvent une conséquence d’obligations de mise en conformité avec des exigences réglementaires strictes pour le stockage des données financières et personnelles sensibles, » confirme Jeff Barr.

Notez que la fonctionnalité de réplication cross-régions n’est applicable qu’aux nouveaux objets stockés dans un référentiel de données S3.

Un nouveau Linux pour AWS

Dernière nouveauté de la journée, la mise à jour de l’AMI (Amazon Machine Image) Linux de la firme. L’OS le plus couramment installé et utilisé sur le Cloud d’Amazon.

L’Amazon Linux AMI 2015.03 se base sur un noyau Linux 3.14.35 et propose par défaut le langage de programmation Python 2.7 (Python 2.6 et Python 3.4 restent accessibles en option). Ruby 2.2, PHP 5.6 et une version préliminaire de Rust sont aussi proposés aux développeurs, tout comme l’outil de gestion des conteneurs Docker 1.5 et la solution d’orchestration Puppet 3.7.

À lire aussi :
Cloud : AWS épouse Docker avec EC2 container service
Cloud : Alibaba défie AWS, Google et Microsoft aux Etats-Unis
Cloud : AWS solide leader, Azure challenger le plus sérieux


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur