Amazon S3 : l’accès aux données pourra être payé par les utilisateurs finaux

Réseaux

La compagnie répond ainsi à une demande récurrente en provenance des utilisateurs de ce service

Amazon S3 (Simple Storage Service) fait partie de l’offre de services web de la compagnie. Ce système permet de stocker des données, le paiement s’effectuant selon différents critères : volume des données stockées, taille des transferts effectués et nombre de requêtes constatées.

Ce modèle permet de s’adapter au mieux à l’usage réel que font les utilisateurs de l’espace de stockage proposé par la firme. Toutefois, ce mode de paiement peut parfois poser problème. Pour un site web classique, les coûts sont en général intégralement pris en charge par la personne qui propose le service, la rémunération découlant de la diffusion de publicités ou de la vente de produits.

Toutefois, il arrive que les données constituent à elles seules le produit vendu (par exemple un fichier client, un logiciel ou un livre blanc). Il peut alors être judicieux de rendre l’accès payant… directement. C’est exactement cette option qu’Amazon propose maintenant. Le fournisseur de données continue à payer le service de base (stockage des informations), mais les transferts sont directement payés par l’utilisateur final.

Il est même possible de dégager des revenus complémentaires, via DevPay (la plate-forme de paiement d’Amazon), par le biais d’abonnements ou de paiements à l’acte. Dans ce cas, le fournisseur de service ne se contente plus de faire prendre en charge ses frais par les utilisateurs ; il peut profiter de S3 pour générer des revenus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur