Amazon : vers une enquête de la Commission européenne ?

Régulations

La Commission européenne serait sur le point de lancer une enquête portant sur les pratiques d’Amazon avec les revendeurs tiers qui commercent via sa place de marché.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Selon les informations de Bloomberg, la commissaire européenne en charge de la concurrence, Margrethe Vestager, pourrait annoncer dans les prochains jours l’ouverture d’une enquête visant Amazon.

En cause, l’usage que le géant du e-commerce ferait des données qu’il maîtrise pour désavantager les revendeurs tiers qui utilisent sa place de marché.

 

Une procédure qui vise le modèle économique

Cela fait plusieurs mois déjà que Margrethe Vestager fait planer l’éventualité d’une enquête sur Amazon. Il s’agirait de la première procédure du genre ciblant directement le modèle économique de l’entreprise. 

La commissaire européenne quittera ses fonctions en octobre prochain après un mandat de 5 ans marqué par des enquêtes et des sanctions record infligées à plusieurs géants de la high-tech au premier rang desquels Google (8,2 milliards d’euros d’amendes cumulés), Qualcomm ou encore Apple qui dû s’acquitter de plusieurs milliards de dollars d’arriérés d’impôts.

Ni Amazon ni la Commission européenne n’ont pour le moment commenté ces informations. 

Ce sont les régulateurs allemand et autrichien qui sont à l’origine des questions sur le modèle économique de la Marketplace.  En passant des accords directement avec ces deux pays, Amazon espère échapper aux foudres de la Commission. 

« Nous avons obtenu des améliorations considérables pour les vendeurs actifs sur les marchés Amazon à travers le monde », a déclaré Andreas Mundt, président du régulateur allemand, dans son communiqué. « La procédure est maintenant terminée. »


 
Suffisant pour que l’UE  renonce à une enquête ?  Rien ne l’indique pour le moment. Sur le fond, la Commission veut savoir comment le géant du e-commerce pourrait utiliser les données recueillies auprès des vendeurs sur sa plate-forme, par exemple pour savoir quels produits fonctionnent bien, et lancer des articles similaires.

Le groupe de Seattle a annoncé qu’il apporterait des modifications à son contrat Amazon Services à compter du 16 août afin de résoudre les problèmes soulevés par les régulateurs allemand et autrichien.

Mise à jour : 18 juillet 2019 à 17h15 :
Amazon nous a fait parvenir cette demande d’insertion afin de préciser sa position : 
« Nous coopérerons pleinement avec la Commission européenne et poursuivrons nos efforts pour soutenir les entreprises de toutes tailles et les aider à se développer. »

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :