Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

Amazon Web Services enrichit son offre EC2

Mise à niveau automatique, monitoring et équilibrage « élastique » des charges. Amazon Web Services (AWS), la division infrastructure du cybermarchand planétaire, vient d’enrichir sont offre Elastic Compute Cloud (EC2) de nouvelles possibilités. Proposé sous forme d’un service web, CloudWatch permettra aux utilisateurs d’EC2 de surveiller le trafic de leur serveur tout en laissant le système s’auto ajuster en fonction des besoins. Concrètement, CloudWatch se compose de Monitoring, Auto Scaling et Elastic Load Balancing.

Auto Scaling permet ainsi d’apporter automatiquement, à la hausse ou à la baisse et selon des paramètres prédéfinis, le nombre d’instances de serveur d’EC2 nécessaires en fonction des besoins en cours afin de maintenir une qualité de service adéquate. Une option taillée pour les opérations ponctuelles (de quelques heures à quelques semaines) qui vont réclamer d’importantes ressources sur un temps relativement court.

Elastic Load Balancing (ELB), comme son nom l’indique, permet de répartir les charges de trafic sur différentes instances d’EC2. « Cela vous autorise une plus grande tolérance de pannes de vos applications », justifie Amazon. ELB serait ainsi capable de détecter les instances défaillantes et de router le trafic vers des instances saines en attendant la correction des problèmes.

Enfin, Monitoring permet de garder un contrôle de l’ensemble aussi bien au niveau des ressources utilisés que des performances opérationnelles. Y compris à travers la charge processeur, la vitesse de lecture-écriture des disques durs et le trafic réseau. Comme devant son propre serveur, en somme. Cette surveillance système se met en œuvre en quelques minutes selon Amazon.

Ces nouveaux services ajoutent à la mission que se donne AWS de permettre aux développeurs de se concentrer sur l’application et aux entreprises de s’occuper de leurs activités commerciales en perdant le moins de temps possible à gérer l’infrastructure. Ce que Jeff Bezos, le patron d’Amazon, appelle « The Muck ». Le modèle économique de CloudWatch est le même que celui d’EC2 à savoir un paiement selon l’utilisation à raison de 0,015 dollars de l’heure par instance EC2 à surveiller. Avec, en option, un support sur le mode Premium pour l’assistance personnalisée. Aujourd’hui disponible aux Etats-Unis, la version européenne de CloudWatch devrait apparaître « dans les prochains mois ».

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

3 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

3 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

3 semaines ago