Amazon.com : chiffre d’affaires en hausse, bénéfice en baisse

Cloud

Si le géant américain de l’e-commerce continue d’afficher un rythme de progression de ses revenus élevé, +26% pour le dernier trimestre, la politique marketing agressive du groupe associée à ses dépenses d’impôts ont fait reculer son bénéfice net

Figure de proue de l’e-commerce, les résultats du premier libraire en ligne mondial – mais peut-on encore parler d’un libraire au vu de l’étendue de son catalogue ? ? sont toujours très attendus, surtout depuis qu’Amazon.com est devenu, péniblement, bénéficiaire.

Et bien, les résultats du géant de l’Internet n’ont pas déçus? Certes, officiellement les dépenses d’impôts du groupe ont fait reculer son bénéfice net de -32%, qui passe d’une année sur l’autre de 76 à 52 millions de dollars, ou 12 cents par action. Mais le chiffre d’affaires continue de progresser à un rythme soutenu et supérieur aux attentes des analystes, +26,2% à 1,75 milliard de dollars au deuxième trimestre. Officiellement ? Une analyse plus fine des résultats démontrera en effet que le recul du bénéfice d’Amazon.com ne prend pas sa source exclusivement dans des dépenses d’impôts. En effet, depuis plusieurs trimestres le vendeur en ligne affiche une politique de promotion des ventes par la gratuité de la livraison qui pèse sur sa marge. Mais aussi participe à son succès ! Jeff Bezos, le CEO et fondateur d’Amazon.com, n’a pas manqué de le rappeler, faisant terre les critiques : les clients “aiment l’offre de livraison gratuite en moins de 48 heures sans montant d’achat minimum“, a-t-il affirmé en évoquant le programme Amazon Prime en cours aux Etats-Unis. Mais c’est surtout vers l’international qu’Amazon.com s’est tourné pour retrouver un moteur de croissance capable de rester emballé. Les sites allemand, britannique, chinois, français et japonais affichent en effet une progression annuelle de 33% de leur chiffre d’affaires, à 793 millions de dollars au deuxième trimestre. Et surtout un bénéfice d’exploitation qui bondit de 72% à 60 millions de dollars. Autre enseignement significatif de ces résultats, la diversification réussie du groupe. Ainsi grâce à la multiplication de sites thématiques adressant de nouveaux marchés, comme l’électronique grand public, livres, CD et DVD ont trouvé de nouveaux challengers, internes. Pour l’exercice 2005, Amazon.com affiche une prévision de progression de son chiffre d’affaires de 20% à 25%. Wall Street a salué les performances et les prévisions du site d’e-commerce, l’action Amazon.com a progressé d’environ 10%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur