Amazon.com règle ses différents à coup de millions

Régulations

Décidément, la recette de Microsoft pour régler les conflits, à coup de millions de dollars, fait des émules. C’est Amazon.com qui s’y colle !

Le premier marchand mondial en ligne de biens culturels Amazon.com met fin à une procédure judiciaire bien mal engagée qui l’oppose depuis quelques mois à Soverain.

Cette obscure société poursuit en effet le site marchand depuis 2004 pour infraction de brevets sur le panier électronique interactif et sur des technologies d’indentification des acheteurs. Cette affaire n’est pas unique, puisque le même Soverain poursuivait sur les mêmes motifs la société Gap. Une affaire qui s’est soldé en février par un accord à l’amiable. C’est au tour d’Amazon.com de mettre fin à la procédure en alignant 40 millions de dollars. Une démarche qui lui permet d’éviter le procès et de bénéficier d’un accès aux technologies de Soverain. Seuls les acteurs IT les plus riches disposent d’un portefeuille suffisant pour s’acheter leur tranquillité. Mais cette riche dérive, qui consiste à éviter les procès en mettant la main à la poche pourrait aussi se retourner contre eux. Car à force de payer, les vautours possesseurs de brevets plus ou moins obscures seront de plus en plus nombreux à pousser à la procédure. Une dérive que dans leur sagesse les élus européens ont écarté en ne votant pas la directive sur les brevets que le conseil de ministre a vainement tenté de nous imposer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur