Amazon.com se lance dans l’épicerie

Régulations

Le premier site mondial de vente culturelle se lance dans une nouvelle aventure : l’épicerie

Des céréales, des pâtes et de la soupe en boîte, Amazon.com se lance dans l’épicerie en ligne, avec une seule réserve, uniquement des denrées non périssables.

Après les énormes investissements consentis pour développer et enrichir sa plate-forme d’e-commerce, Amazon.com souffre d’une concurrence sans cesse accrue qui ralentit sa progression. Difficile pour le géant de la vente de produits culturels de maintenir son potentiel sur son c?ur d’activité. C’est pourquoi Amazon.com a commencé depuis longtemps à diversifier son catalogue, en particulier sur le marché américain, avec par exemple des produits pour les sportifs. Avec un leitmotiv, cependant : “Parce que nous ne livrons que des produits sur lesquels nous pouvons offrir un bon prix et la livraison gratuite, nous ne livrons pas n’importe quoi (yet!)“, affiche-t-il sur son site. L’épicerie a été introduite sur le site le 25 mai dernier, à titre expérimental. Cette ‘beta’, selon le marchand, aurait pour but de confirmer l’intérêt exprimé par les clients d’Amazon.com pour les produits alimentaires. On peut cependant être surpris par ce nouveau créneau de distribution. Le commerce alimentaire est particulièrement différencié par rapport aux autres produits distribués par Amazon.com. Et surtout les expériences de distribution en ligne de produits alimentaires ont presque toutes échoué aux Etats-Unis, la plupart ayant disparu lors de l’implosion de la bulle Internet. Avec deux exceptions, cependant, Peapod, présent dans neuf Etats de la côte est, et qui s’appuie sur des infrastructures existantes de livraison alimentaire, comme FreshDirect à New York ; et Safeway, qui est à l’origine une chaîne ‘brick-and-mortar‘ de distribution, qui s’appuie quant à elle ses magasins de proximité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur