Amazon.com s'initie au 'Database 2.0', les bases de données en ligne

Réseaux

SimpleDB accompagnera les services de stockage S3 et d’hébergement de services applicatifs EC2 d’Amazon.com

Et de trois… Après les applications en ligne avec EC2 (Elastic Compute Cloud)… Après le stockage en ligne avec S3… Amazon.com lance le stockage et la gestion simplifiée en ligne de données structurées avec sa base de données ‘à la demande’ SimpleDB, annoncée comme le premier service Database 2.0 !

Si le géant de la vente en ligne n’a pas la prétention de rivaliser avec les grands acteurs des bases de données (Oracle, IBM, Microosft, etc.), il a bien l’ambition, en revanche, de se faire une place dans le monde des environnements et applications hébergées.

SimpleD, encore en version bêta, se présente donc comme une alternative Web économique aux bases de données relationnelles traditionnelles pour des besoins plus simples ou moins volumineux. Par exemple, pour les développeurs qui souhaitent disposer d’une base de données capable de répondre en temps réel pour stocker et rechercher des données structurées.

Le tarif est à l’avenant des autres offres d’Amazon.com, et plus particulièrement du stockage S3: 1,50 dollar par Go et par mois, auxquels s’ajoutent 14 cent par heure de machine (pour l’exécution des processus de recherche) – les serveurs sont équipés de processeurs Intel Xeon 1,7 Ghz, les performances devraient être au rendez-vous – et de 10 à 18 cents au Go transféré selon les volumes de transferts, jusqu’au delà des 10 To.

Certes, SimpleDB n’est pas destinée aux grosses bases de données. Elle s’adresse plutôt à des utilisateurs qui veulent dépasser le stockage de fichiers pour disposer d’une base de donnée relationnelle, mais sans supporter la charge ni disposer les compétences d’un administrateur.

Quant aux utilisateurs qui souhaitent disposer de plus de fonctionnalités et de puissance, mais stocker leurs données sur le service SimpleDB, Amazon.com conseille d’utiliser MySQL connectée aux données stockées sur le service via un plug-in. Ou encore pour des applications intermédiaires, de stocker les fichiers des bases sur S3, là encore avec un plug-in fourni.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur