Les ambitions de F5 Networks sur le SDN

CloudGestion des réseauxVirtualisation

Avec l’acquisition de la start-up LineRate Systems, F5 ambitionne de concurrencer Cisco, Brocade et Juniper sur le créneau de la virtualisation du réseau.

Il manquait à F5 Networks une offre de logiciels pour la virtualisation du réseau – SDN software-defined networking – qui s’inscrive en rupture avec le modèle traditionnel du fabricant d’équipements réseau.

C’est désormais chose faite après l’acquisition par F5 de la technologie et de la propriété intellectuelle de la start-up LineRate Systems, et l’intégration de ses équipes.

Piloter et optimiser le trafic

LineRate, qui n’est sorti de l’ombre qu’il y a à peine 10 mois, dispose de solutions de SDN dans le proxy, une suite de gestion du trafic, le load balancing, la sécurité, la tolérance d’erreur, la gestion de la performance et l’isolation des environnements. Un ensemble de fonctionnalités qui vont appuyer la création d’une couche d’abstraction (de virtualisation) pour piloter les équipements réseaux.

Ciblant principalement le datacenter, F5 entend par l’intégration de ces solutions simplifier la gestion et faciliter le contrôle du trafic réseau en fédérant les contrôleurs. Il s’agit ici de disposer d’un système unique pour piloter les contrôleurs, en particulier dans les grosses configurations de réseaux.

Tout le monde se met au SDN…

Après Cisco, Brocade et Juniper, soit les grands acteurs du réseau et des commutateurs, c’est donc au tour de F5, incontournable challenger, d’intégrer à son portefeuille une offre SDN. La démarche est inévitable : la virtualisation du réseau s’annonce comme un nouvel Eldorado après la virtualisation du serveur et du stockage.

Nous demeurons cependant sceptiques quant aux stratégies adoptées, chacun y allant de sa solution, voire de sa version du protocole OpenFlow présenté comme le Graal de l’unification de la vue du réseau.

Si l’adoption du SDN est logique, encore faudra-t-il qu’elle ne complexifie pas la tâche des administrateurs – qui risquent de ne plus voir grand-chose de ce qui se passe physiquement sur leurs réseaux ! – et qu’elle tienne sa promesse de simplification.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur