AMD accuse Intel d’intimidation

Régulations

Hector Ruiz, président d’AMD, a lancé une accusation contre Intel: selon lui, son concurrent tenterait d’intimider les assembleurs et vendeurs de ses solutions 64bits

A l’occasion du lancement de l’Athlon 64, à New York puis San Francisco et Taipei, le président d’AMD n’a pas hésité. Il affirme qu’Intel aurait tenté d’intimider des vendeurs partenaires d’AMD. 60 fabricants et assembleurs auraient déclaré leur intention d’exploiter la technologie FX d’AMD, et les chips Athlon 64.

Ces accusations, répétées à Taïwan où AMD présentait ses processeurs Athlon 64 en partenariat avec Nvidia et Via, font-elles partie d’une stratégie marketing ? classique- une tactique qui accompagne parfois la guerre des benchmarks? Ou alors vont-elles faire l’objet de procédures, étayées de preuves formelles?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur