AMD cède son campus d’Austin… pour financer sa diversification ?

Régulations

Le projet avait été annoncé, AMD a cédé son campus d’Austin, au Texas, contre 164 millions de dollars en cash.

Alors que son rival Intel souffre du recul du marché des PC – le repli des ventes de PC est au profit des ventes de tablettes qui explosent, mais ces dernières embarquent massivement des processeurs ARM et non plus x86 ! – AMD doit trouver des moyens de financer sa diversification. Par exemple sur le design de nouveaux processeurs en technologie ARM pour équiper les microserveurs.

AMD (Advanced Micro Devices Inc.), qui s’est lancé en 2012 dans une stratégie offensive de recrutement de pointures dans le domaine des semi-conducteurs afin d’accompagner sa nouvelle stratégie de design et non plus de fabrication, se retrouve dans la même situation qu’en 1998.

À l’époque, le groupe, l’un des plus anciens fabricants de processeurs de la Silicon Valley, avait cédé son siège de Sunnyvale pour adopter une approche de location… dans les mêmes locaux.

Lone Star Campus

Nous l’annoncions dès novembre dernier, c’est le même scénario qui est adopté avec le Lone Star Campus, le campus d’AMD à Austin, Texas, inauguré en 2008 et principalement tourné vers la R&D.

Le groupe l’a cédé à Spear Steeet Capital, contre 164 millions de dollars en cash. Mais AMD continuera d’occuper les locaux, avec un bail de location de 12 ans, qui pourra être prolongé. Les 1900 employés groupes n’auront pas à être délocalisés.

Financer… ou alléger ?

L’opération est officiellement destinée à financer une partie de la diversification d’AMD vers de nouveaux marchés. Plus prosaïquement, elle devrait soulager le bilan déficitaire du groupe. Même si la somme est bien loin de pouvoir redresser ses comptes.

L’opération aura également une incidence sur les résultats du groupe au premier trimestre, puisque AMD se voit contraint de provisionner une charge exceptionnelle de 50 millions de dollars destinée à compenser une différence entre la valeur d’actif de son campus et le prix de la vente, inférieur aux prévisions.

AMD a adopté une stratégie visant à réduire ses investissements dans ce qui ne figure pas dans son cœur de métier. L’immobilier figure bien dans cette stratégie.


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur