AMD condamné à l’innovation face à Intel

Régulations

AMD doit continuer d’innover afin de maintenir sa position sur le marché, estime In-Stat.

Bien qu’AMD ait pris une longueur d’avance sur son rival Intel, le fabricant ne peut pas se permettre de s’endormir sur ses lauriers et doit continuer d’innover afin de maintenir sa position sur le marché, ont indiqué les experts du secteur.

In-Stat a observé chez Intel un “nouveau sens de l’urgence“, attribué à l’avance prise par AMD sur le marché et la technologie. Le premier fabricant mondial de semi-conducteurs répond en effet aujourd’hui aux assauts de son rival en présentant de nouveaux produits et en déployant de nouvelles stratégies.

Face à la concurrence de plus en plus forte d’Intel, l’acquisition d’ATI par AMD pourrait changer la règle du jeu, grâce à l’intégration de processeurs graphiques (GPU) dans les prochains processeurs PC d’AMD. La guerre autour du marché du PC ne se joue plus seulement au niveau des processeurs, mais bien au niveau des plates-formes“, a déclaré Jim McGregor, analyste principal chez In-Stat.

Dans ses études récentes, In-Stat a observé une croissance constante depuis début 2004 des parts d’AMD sur les marchés PC et serveurs. Le fabricant a gagné plus de 22 % de parts de marché sur les marchés PC et serveurs grâce à son architecture AMD64.

Mais le cabinet met en garde contre la nouvelle micro-architecture Core d’Intel, qui pourrait fortement concurrencer AMD. Reste que ce dernier a récemment apporté certaines améliorations à toute sa gamme de produits AMD64, avec le support des mémoires DDR, et qu’il se tourne actuellement vers un processus de fabrication en 65 nanomètres.

Selon In-Stat, l’acquisition d’ATI par AMD est confrontée à “de nombreux défis“. Mais elle devrait avoir un impact majeur sur l’univers du PC, affectant aussi bien les différents fournisseurs de CPU (Central Processing Unit, processeur principal d’une unité de calcul) et de GPU (processeurs graphiques) que les fondeurs de semi-conducteurs.

Il faudra attendre au moins 12 mois pour constater les effets de la concurrence accrue d’Intel et de l’acquisition d’ATI par AMD, estime In-Stat.

Vnunet.com – Traduit par Robert Jaques


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur