AMD en passe de renouer avec les bénéfices en 2013

Composants

Après des restructurations douloureuses et des pertes d’exploitation substantielles, AMD semble reprendre des couleurs avec des résultats financiers pour le premier trimestre 2013 qui ont dépassé les prévisions des analystes?

Qu’on se le dise, AMD n’est pas encore sorti de la zone de turbulence. Pour le premier trimestre 2013, la société américaine annonce un chiffre d’affaires de 1,09 milliard de dollars, en baisse de 6% par rapport au trimestre précédent, mais surtout de 31% par rapport au premier trimestre 2012. Malgré cela, l’espoir semble permis.

AMD limite ses pertes d’exploitation

C’est la division Computing Solutions en charge des processeurs, APU et chipsets qui a le plus entrainé le groupe dans son sillage avec une baisse des ventes en un an de 37,6% (elles passent de 1,203 milliard de dollars à 751 millions de dollars).

Les ventes de puces graphiques reculent de “seulement” 11,8% (passant de 382 à 337 millions de dollars, le prix de vente unitaire ayant augmenté), mais augmentent de 3,3% par rapport au trimestre précédent.

Rory Read, le PDG d’AMD, souligne cependant le contexte difficile pour tenter d’expliquer de mauvais résultats qui se sont tout de même soldés par des pertes d’exploitation en recul : « Nos résultats du premier trimestre reflètent notre exécution opérationnelle rigoureuse dans un environnement de marché difficile. »

De 580 millions de dollars de pertes d’exploitation au premier trimestre 2012, elles sont passées à 442 millions de dollars en fin d’exercice 2012 pour s’établir à 98 millions de dollars T1 2013.

Ceci peut s’expliquer par les douloureuses mesures de restructuration du groupe qui se sont terminées en 2012. Même si elles ont entrainé des milliers de suppressions d’emplois (15% de la masse salariale lors d’une annonce en octobre 2012), elles permettent au groupe de limiter les pertes. Cette stabilisation devra se concrétiser par un équilibre financier en 2013.

L’année 2013 sera décisive

AMD devra également séduire avec ses nouveaux processeurs afin de relancer les ventes et à nouveau enchainer les bénéfices. À ce sujet, Rory Read précise : « Nous allons continuer de diversifier notre portefeuille et d’attaquer les marchés à forte croissance comme ceux des serveurs denses, des postes clients à ultra faible consommation, des solutions intégrées et semi-personnalisées afin de créer un socle propice à un retour à des résultats financiers durables. »

Si la société est encore dans le rouge en ce premier trimestre 2013, ses résultats sont de nature à rassurer les marchés financiers. Ces derniers prévoyaient des ventes de 1,05 milliard de dollars T1 2013. Pour le trimestre en cours qui se termine en juin, AMD table maintenant sur des ventes comprises entre 1,06 et 1,11 milliard de dollars, ce qui est en ligne avec les attentes des analystes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur