AMD et Microsoft s’unissent pour la migration vers le 64 bits

Régulations

Le processeur AMD Opteron, premier 64 bits à être compatible avec l’architecture x86, équipera les premiers serveurs installés dans les centres de Technologie Microsoft (MTC)

AMD a conclu un partenariat avec Microsoft pour l’installation des premiers serveurs 64 bits basés sur l’architecture x86 dans les MTC. Il s’agit de déployer et d’utiliser les serveurs d’entreprise HP ProLiant DL145 et DL585 conçus autour d’un processeur AMD Opteron, et destinés aux ‘Technology centers’ (ou MTC) d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie. Cet accord devrait permettre de tester et de valider les nouvelles applications 64 bits tout en préservant les investissements consacrés aux applications 32 bits.

« Cette collaboration avec Microsoft et ses MTC constitue une étape-clé pour aider nos clients professionnels à optimiser leurs infrastructures informatiques sur des plates-formes AMD64 » a déclaré Marty Seyer, corporate vice-president et general manager du groupe. Toujours selon lui, « l’association entre AMD et les systèmes d’exploitation 64 bits de Microsoft permet de tirer le meilleur parti de cette technologie 64 bits encore naissante. » L’implantation de ces serveurs architecturés autour de l’Opteron n’est pas le fruit du hasard. Ces centres ont été créés pour tester et résoudre les problèmes matériels et logiciels. Depuis longtemps AMD et HP collaborent ensemble et avec les MTC. James Mouton, vice président, platform division, Industry Standard Servers, HP, affirme:« Parallèlement aux relations que nous entretenons avec Microsoft et ses MTC, cette initiative constitue un nouveau moyen pour nos clients d’accéder aux systèmes, aux services et à l’assistance dont ils ont besoin pour migrer vers les plates formes 64 bits » A propos de l’Opteron

C’est le premier processeur 64 bits au monde à être compatible avec l’architecture x86, il s’appuie sur la technologie AMD64 et Direct Connect Architecture. Cette dernière permet de supprimer les goulots d’étranglement inhérents à l’existence d’un bus système en connectant directement les processeurs, le contrôleur-mémoire et les E/S au processeur central. Une solution qui permet d’améliorer les performances et l’efficacité du système.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur