AMD grignote les parts de marché d’Intel

Régulations

AMD retrouve la place qu’il avait perdue voici deux ans sur le marché des microprocesseurs, et vient frôler les 10% de parts de marché

Depuis que

Advanced Micro devices (AMD) s’est lancé dans la course aux processeurs haut de gamme avec l’Opteron et l’Athlon 64, le fondeur s’est remis à grignoter des parts de marché au géant Intel. Certes, le mouvement engagé pourrait paraître anecdotique, AMD venant plus chatouiller que vraiment inquiéter Intel, mais l’accueil réservé aux solutions du fondeur par les géants HP, IBM et Sun, sans parler des commentaires positifs de Dell qui laissent la place à toutes les spéculations sur l’arrivée prochaine de serveurs Opteron, à de quoi inquiéter quand même Intel. Les chiffres d’IDC pour le troisième trimestre viennent confirmer la progression d’AMD : sur les serveurs, avec l’Opteron, la part de marché d’AMD passe d’un trimestre sur l’autre de 6,9% à 8%. Rappelons que l’objectif d’AMD est d’occuper 10% du marché pour la fin de l’année, et de porter sa part à 30% dans les années à venir. Plus encourageant pour le fondeur, AMD voit sa marge augmenter, avec un prix moyen de processeur qui progresse de 10%. Dans la foulée, le chiffre d’affaires en profite pour progresser de 1,4 point, passant de 8,5% à 9,9%. La progression des parts de marché dans les PC portables et de bureau reste beaucoup plus modeste, la concurrence y est aussi plus rude. AMD occupe désormais 9,3% du marché des laptop – il manque au fondeur une offre concurrente à Centrino pour pouvoir réellement affronter Intel, AMD y travaillerait ! ? et 18,4% du marché des desktop, essentiellement sur l’entrée de gamme. Les résultats d’AMD au quatrième trimestre seront très attendus, le fondeur a déjà indiqué qu’il enregistrait un rebond depuis la fin des élections US.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur