AMD investit – enfin – le secteur de la mobilité

Cloud

Le concepteur de processeurs Texan AMD propose enfin une alternative crédible aux offres mobiles d’Intel. La nouvelle plate-forme Vision est bien adaptée aux besoins actuels de puissance et d’autonomie.

La plate-forme Vision a été présentée initialement par AMD en septembre 2009. L’idée ( simplifier l’offre matérielle selon les usages ) était alors plutôt bonne, l’offre mobile de la compagnie gagnant ainsi (un peu) en visibilité et en cohérence.

La nouvelle version de Vision est officiellement présentée au public aujourd’hui. Si elle manque toujours un peu de lisibilité (la liste des processeurs est assez impressionnante), elle se montre plus compétitive. De fait, elle concurrence enfin efficacement les offres d’Intel dans le domaine de l’autonomie et des performances. Il était grand temps, même si la compagnie se garde bien de proposer une offre dédiée aux netbooks. Cette annonce s’accompagne de la sortie de plus de 130 portables Vision (109 classiques et 26 ultraportables).

Première avancée, la firme propose une solution spécifiquement dédiée aux machines ultraportables : épaisseur inférieure à 1 pouce (2,54 cm) et écrans d’une diagonale allant de 11 pouces à 13,3 pouces. AMD estime que sa nouvelle offre est 22 % plus performante qu’auparavant et permettra d’atteindre une autonomie de huit heures, contre six heures précédemment.

amdvisionultrathin.jpg

Ceci est rendu possible par l’adoption de processeurs gravés en 45 nm, qui consomment entre 9 W et 15 W. Le couple processeur et jeu de circuits (ce dernier incluant une solution graphique) consommera ainsi entre 16 W et 23 W. De quoi aller titiller la gamme CULV d’Intel. La famille ultraportable d’AMD comprend des puces AMD Athlon II Neo et Turion II Neo, en moutures monocœurs ou bicœurs. La partie graphique se compose d’offres ATI Mobility Radeon 4200 (DirectX 10.1) et ATI Mobility Radeon HD 5400 (DirectX 11).

Pour les ordinateurs portables classiques, AMD propose une gamme complète de puces affichant une consommation de 25 W, 35 W ou 45 W. Voilà un excellent positionnement face aux processeurs 45 W et 55 W d’Intel. Ceci permettra de créer des machines disposant de plus de sept heures d’autonomie. Le Phenom II P920 à 25 W permettra même d’assembler des portables ultrafins (moins d’un pouce) disposant de quatre cœurs cadencés à 1,6 GHz. Une première sur le marché. Là encore, l’adoption de la gravure en 45 nm fait des étincelles.

amdvisionmainstream.jpg

La gamme mobile Vision grand public comprend des processeurs bicœurs Athlon II et Turion II, ainsi que des Phenom II tricœurs et quadricœurs. Là encore, la partie graphique est confiée à des ATI Mobility Radeon 4200 (DirectX 10.1) ou des ATI Mobility Radeon HD 5400 (DirectX 11).

Vision appliquée au desktop La plate-forme AMD Vision connait également une déclinaison desktop. Dans sa version de haut de gamme, elle pourra accueillir des processeurs hexacœurs Phenom II X6 et de puissantes cartes graphiques ATI Radeon HD 5800, le tout étant piloté par un jeu de circuits de nouvelle génération. Une offre compétitive et équilibrée.

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur