AMD : les APU Beema et Mullins en embuscade

Composants

AMD a mis en place un compte à rebours sur internet qui prendra fin le 28 avril 2014. Tout porte à croire qu’il s’agira de l’annonce de la nouvelle génération d’APU Beema et Mullins, la réponse d’AMD à la nouvelle salve d’Atom Bay Trail (refresh) d’Intel.

AMD s’amuse sur Twitter avec le hashtag #AMDReveal et montre sur une affiche disposée sur un site en ligne un APU vu à la loupe. Si l’information reste laconique, la surface et l’implémentation que l’on découvre laisse bien entrevoir une puce de type SoC (c’est-à-dire intégrant processeur, processeur graphique…) ou plutôt APU suivant la dénomination d’AMD.

La guerre des TDP avec Beema et Mullins

Tout porte à croire que l’annonce portera sur les APU Beema et Mullins du constructeur. Il s’agit des SoC de prochaine génération destinés à des ordinateurs portables. Beema est d’ores et déjà en cours de livraison aux équipementiers avec des premiers produits les intégrant attendus d’ici quelques mois. Ils devraient d’être disponibles juste à temps pour le Computex qui se tient du 3 au 7 juin 2014.

Les APU Beema et Mullins ont en commun de très faibles enveloppes thermiques (TDP). Le constructeur américain fonde de grands espoirs sur ces deux puces qui devraient remplacer Kabini et Temash.

Jusqu’à présent, AMD est resté laconique sur les spécifications précises de Beema et Mullins. On sait toutefois que Beema arrivera en premier avec des déclinaisons à 10 W et 25 de TDP, soit 5 watts de moins que le Kabini A4-5000. Concernant la consommation électrique du SoC Mullins, AMD s’est aligné sur Intel qui spécifie le SDP (Scenario Dissipation Power) plus “relâché” que le TDP (Total Dissipation Power), ce qui lui permet d’annoncer un SDP de 2 watts. Le chiffre est en ligne avec les SDP annoncés par Intel pour les Bay Trail-t D (SDP de 2 watts pour les 23770 et Z3740).

En termes de consommation électrique, nerf de la guerre pour des appareils fonctionnant sur batterie, AMD fait ainsi jeu égal, sinon mieux (pour les Beema) qu’Intel avec sa nouvelle génération de puces Atom.

Les performances graphiques pour se différencier

Mais la firme de Sunnyvale annonce des performances graphiques largement supérieures pour ces deux APU. Selon AMD, ils seront “250% plus performants que les Bay Trail équivalents.”

Une explication se trouve probablement dans la surface des nouveaux coeurs Puma de Beema. Ils occuperont une surface encore plus restreinte que les Jaguar des Kabini, une surface vraisemblablement utilisée pour gonfler le processeur graphique de la puce qui devrait gagner plus de coeurs graphiques GCN.

Présent dans le secteur des processeurs pour serveurs Opteron (x86 et ARM), AMD entend également gagner des parts de marché dans le secteur des tablettes, 2-en-1 avec Mullins mais aussi des ordinateurs portables avec Beema.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur