AMD lève le voile sur ses APU Carrizo

ComposantsMobilitéPoste de travail
AMD Gizmo 2

Plus économes en énergie et disposant d’un GPU plus puissant et mieux intégré, les APU Carrizo proposent de multiples avancées. De quoi contrer Intel ?

AMD a profité de la conférence ISSCC 2015 de San Francisco (International Solid-State Circuits Conference) pour présenter son nouveau SoC, Carrizo. Ce dernier sera un véritable système intégré, rassemblant CPU, northbridge et southbridge.

Ce composant promet de consommer beaucoup moins d’énergie que ses prédécesseurs. De quoi enfin se rapprocher des offres ultra basse consommation d’Intel ? Pas sur, sachant que le Carrizo sera toujours gravé en 28 nm.

Il proposera toutefois quelques avantages, à commencer par un cœur Excavator utilisant une nouvelle optimisation ‘haute densité’, mise au point par AMD en parallèle aux offres ‘hautes performances’. La firme propose donc enfin une stratégie de création de cœurs dédiée au monde de la basse consommation. Le cœur Excavator affiche ainsi une surface 23 % plus faible qu’un cœur Steamroller, à finesse de gravure égale. La consommation totale des APU Carrizo devrait être comprise entre 12 W et 35 W.

Un GPU 100 % intégré

Ce design, qui mise sur la densité au détriment de la puissance brute, est également appliqué à la partie GPU. Cette dernière demande 20 % d’énergie en moins à fréquence identique, ou est capable de fonctionner 10 % plus vite avec de mêmes besoins en énergie. Attention toutefois, car ce design ‘haute densité’ ne sera par essence pas adapté aux offres de hautes performances.

Notez que l’ensemble se veut totalement compatible HSA 1.0. Traduction, la puissance du GPU sera plus facilement accessible depuis le CPU, permettant ainsi d’en booster l’efficacité. Côté sécurité, AMD intègre un cœur ARM à son composant, lequel sera chargé d’accélérer les opérations de chiffrement.

Les APU Carrizo devraient voir le jour avant l’été.

À lire aussi :
AMD révise sa stratégie pour regagner du terrain sur les notebooks
Résultats : AMD finit 2014 sur une mauvaise note
Un SoC monochip AMD s’invite sur la carte mère Gizmo 2


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur