Pour gérer vos consentements :
Categories: Cloud

AMD licencie pour accélérer ses développements

Alors que AMD a annoncé des résultats en hausse (de 4  %) au troisième trimestre, son PDG Rory Read vient d’annoncer un plan de restructuration. Environ 1400 emplois, environ 10 % des effectifs, seront supprimés à l’échelle mondiale en fin d’année et début 2012.

AMD entend bien recentrer son activité sur les puces à faible consommation, sur le cloud computing et sur les pays émergents. En témoigne la déclaration du dirigeant lors de l’annonce des résultats financiers : « Nous voyons des croissances à deux chiffres pour le chiffre d’affaires et les livraisons dans les pays émergents tels que la Chine et l’Inde, ainsi que des gains de parts de marché pour les laptops d’entrée de gamme. »

118 millions de dollars d’économies

En substance, en annonçant ces restructurations, Rory Read a également précisé le cap en expliquant que la restructuration était «  destinée à améliorer notre capacité à constamment répondre aux besoins de notre clientèle mondiale et à prendre une position de leadership dans le domaine de la faible consommation, des pays émergents et du cloud. »

Précisons que Rory Read était directeur d’exploitation au sein de Lenovo, société dont la croissance insolente (passé de la 4e place en début d’année à la 2e au troisième trimestre) dans le domaine des PC est largement due à la bonne santé du marché chinois. AMD estime que ces suppressions d’emplois lui feront économiser 118 millions de dollars en 2012 malgré les 105 millions de dollars que coûtera l’opération.

AMD profite des faiblesses d’Intel

Les processeurs (APU pour Accelerated Processing Unit) du projet Fusion ont connu un succès certain grâce notamment à leur GPU rapide qui a permis d’apporter le 1080p à des laptops d’entrée de gamme. Côté cartes graphiques, ce sont les modèles de la série Radeon HD 6000 qui ont permis à AMD de renouer avec le succès sur ce terrain, note ITespresso.fr.

Reste qu’Intel fait figure d’ogre face à AMD. Et c’est bien dans les domaines où Intel présente des faiblesses qu’AMD envisage de concentrer ses forces. Il présentera prochainement son processeur Opteron 16 coeurs « Interlagos » sous architecture Bulldozer.

crédit photo © benoit sarasin – Fotolia.com

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago