Pour gérer vos consentements :
Categories: ComposantsServeurs

AMD livrera ses CPU ARM 64 bits pour serveurs début 2014

AMD devrait respecter sa feuille de route puisqu’un responsable de la société a déclaré mardi dernier que ses processeurs ARM pour serveurs seraient livrés début 2014.

Les Seattle en ordre de marche

C’est en juin dernier que la société basée à Sunnyvale avait annoncé ses premières puces ARM 64 bits. Bâtis sur l’architecture Cortex-A57, les processeurs « Seattle » gravés en 28 nm intègreront 8 ou bien 16 cœurs cadencés à 2 GHz ou plus.

Ils seront, selon AMD, de 2 à 4 fois plus performants que les CPU Opteron X-Series (« Kyoto ») à cœurs Jaguar low-power tandis que le niveau de performance par watt sera également rehaussé.

Autre particularité, et non des moindres, il s’agira des premiers CPU d’AMD à intégrer directement dans leurs silicium la technologie d’interconnexion Freedom Fabric héritée de SeaMicro.

Supportant jusqu’à 128 Go de DRAM, ces puces devraient être intégrées dans des serveurs dès le second trimestre 2014. Avec cette feuille de route, AMD sera ainsi parmi les premiers constructeurs à livrer des puces basées sur la technologie Cortex-A57.

Pas de transition imminente au tout ARM

Selon AMD, il ne fait aucun doute que les puces ARM 64 bits gagneront des parts de marché dans le secteur des serveurs. Toutefois, Lisa Su, vice-présidente sénior et directrice générale des Global Business Units au sein d’AMD, précise : « Nous considérons clairement qu’il s’agit d’un investissement à long terme. » La société américaine ne prévoit donc pas de passe d’armes imminente vers les puces à technologie ARM.

C’est la raison pour laquelle, AMD continuera à proposer en parallèle des processeurs à architecture x86 pour les serveurs en mettant l’accent sur le low-power. A cet effet, l’an passé c’est SeaMicro qui est entré dans l’escarcelle d’AMD. La société est spécialisée dans les serveurs haute densité pour puces x86 (AMD ou Intel) à faible consommation.

Par ailleurs, la nouvelle gamme de CPU et d’APU (accelerated processing unit) « Berlin » (intégrant les nouveaux cœurs « Steamroller« ) destinée aux serveurs rack haute densité sera lancée début 2014 avec un rapport performance par watt agressif. Ces processeurs qui devraient doubler la performance des Kyoto remplaceront les processeurs Opteron 3300.

Succédant aux Opteron 6300 et 4300, les CPU « Warsaw » (compatibles avec le socket G34) viendront également étoffer le catalogue produit d’AMD. Ils sont optimisés pour les charges de travail virtualisées, les besoins de calcul et d’analyse de données.

Recent Posts

Cloud : 4 points à retenir du rapport Aryaka

Adoption cloud, espace de travail hybride, convergence réseau et cybersécurité… La migration monte en puissance.

2 heures ago

Automatisation et emploi : pourquoi l’Europe peut mieux faire

Impactés par l'automatisation, 12 millions d'emplois seraient détruits dans 5 pays d'Europe, d'ici 2040. La…

7 heures ago

Green IT : 10 chiffres sur l’empreinte écologique

L'ADEME et l'Arcep ont remis au Gouvernement leur rapport sur l'empreinte environnementale du numérique en…

7 heures ago

Cisco : 4 certifications qui rapportent

Dans les technologies et les réseaux, une expertise certifiée peut faire la différence. Les certifications…

1 jour ago

WeTransfer vers une valorisation de 716 millions €

Le service de transfert et de stockage de fichiers WeTransfer sera évalué entre 629 et…

1 jour ago

Threat intelligence : VirusTotal tente de valoriser les IoC

VirusTotal (plate-forme de renseignement sur les menaces) a récemment introduit le principe des « collections…

1 jour ago