AMD passe aux 90 nanomètres

Cloud

Avec un an de retard, AMD annonce la disponibilité des premiers processeurs Athlon en technologie 90 nanomètres

Les premiers processeurs Athlon à 90nm sont disponibles chez AMD, en version mobile dans un premier temps, et dans un mois environ en version ordinateur de bureau.

AMD, comme tous les fondeurs et en particulier Intel, a rencontré des difficultés pour migrer sur la technologie des 90 nanomètres et cumulé les retards. Le challenger d’Intel affirme que le retard accumulé, l’Athlon 90nm était annoncé pour le second semestre 2003, est justifié par la volonté du fondeur de maîtriser sa technologie en observant ses concurrents, afin de ne pas reproduire leurs erreurs. Un discours qui ne manquera pas de faire sourire, d’autant plus que sur les architectures 64 bits, AMD a suffisamment d’avance sur Intel pour ne plus occuper une position de suiveur? Dual-core? et quadri-core

Devant les analystes de Goldman Sachs, AMD a confirmé une partie de son ‘roadmap’ :

– 2004 : 90 nanomètres – 2005 : dual-core – 2006 : 65 nanomètres – 2007 : quadri-core A ce rythme, AMD pourrait confirmer son avance sur Intel, qui pourrait s’accélérer en 2006 lorsque sa nouvelle unité de fabrication Fab 36 pourra graver en 65nm sur des wafer de 300mm (actuellement, 90nm sur 200mm). De plus, par rapport aux technologies d’Intel, les plateformes 64 bits Athlon et Opteron se prêtent plus facilement au multi-core, avec le contrôleur mémoire commun et le bus HyperTransport. Par son économie de composants, les multi-core vont présenter l’intérêt d’optimiser les CPU pour un coût de fabrication inférieur à celui du nombre de processeurs unitaires qu’il faudrait cumuler, une démarche particulièrement intéressante pour les serveurs et stations de travail.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur