AMD veut fédérer ARM et x86 avec le projet SkyBridge

Composants

AMD souhaite mettre sur un pied d’égalité les puces ARM et x86 au sein de son catalogue. Au menu, une génération de composants ARM et x86 totalement interchangeables, le projet SkyBridge.

Dans le secteur des processeurs, AMD veut faire preuve d’ambidextrie. Ceux qui se demandaient quelle stratégie allait adopter la firme vis-à-vis des puces ARM reçoivent aujourd’hui une réponse claire : elles seront traitées à égalité avec les offres x86 au sein du catalogue de l’Américain.

Il est toutefois probable que des segmentations verront le jour : ultra mobilité et haute densité pour les offres ARM ; hautes performances et applications critiques pour les solutions x86.

Cette segmentation ne sera toutefois faite qu’en termes d’usages. Car côté processeurs, la firme entend bien jouer la carte du libre choix avec les composants du projet SkyBridge qui seront dévoilés courant 2015. Au menu, des puces x86 et ARM qui partageront le même socket et seront interchangeables. Elles pourront donc utiliser les mêmes cartes mères (au micrologiciel près).

Côté x86, Project SkyBridge proposera des cœurs Puma+ et côté ARM, des cœurs Cortex-A57 basse consommation. Le tout probablement gravé en 20 nm, et équipé d’une prochaine génération de composants graphiques maison.

Contrairement aux Opteron serveur qui seront commercialisés fin 2014 (voir « Les puces ARM d’AMD sont confirmées pour cette année »), ces futurs composants ARM seront destinés également aux marchés du PC et de la mobilité. La compatibilité avec Android sera de la partie.

K12 ARM en 2016

AMD a également indiqué avoir acheté une licence du jeu d’instructions ARM 64 bits. Ceci lui permettra de mettre au point ses propres cœurs ARM 64 bits, lesquels verront le jour en 2016.

Les premiers cœurs 64 bits d’AMD ont pour nom de code K12 et dénotent ainsi la volonté de la firme de faire de l’ARM une architecture de base de son activité. Rappelons en effet que les architectures x86 de la société utilisaient auparavant des noms de code en K, le dernier employé étant l’architecture K10.

Crédit photo : © AMD


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Toute l’histoire d’AMD
Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur