AMD recrute chez Intel l’architecte de la Loi de Gustafson

Régulations

Le jeu des chaises musicales se prolonge dans la Silicon Valley, avec AMD qui semble vouloir jouer les chefs d’orchestre… et adhérer à la Loi de Gustafson !

Décidément, AMD n’en finit plus de redéfinir sa stratégie… à coups de recrutements. John Gustafson, chercheur chez Intel et auteur de la Loi de Gustafson, devient architecte en chef des produits graphiques d’AMD.

Advanced Micro Devices (AMD) n’oublie pas sa division puces graphiques, issue de l’acquisition d’ATI en 2006. Alors que le fondeur avait perdu son CTO ‘graphics’ en mai dernier – Eric Demers a été recruté par Qualcomm -, il marque aujourd’hui un point en débauchant John Gustafson, chercheur chez Intel, pour occuper le poste d’architecte en chef des produits graphiques, et reprendre la place de ‘graphics CTO’ laissée vacante.

AMD John Gustafson
John Gustafson

Loi de Gustafson

John Gustafson est connu dans le milieu des semiconducteurs pour la Loi qui porte son nom. La Loi de Gustafson – une réévaluation de la Loi de Amdahl sur la performance du modèle des architectures parallèles – prouve que le parallélisme dans les processeurs apporte une solution à de multiples problèmes.

La simple énoncée de la Loi de Gustafson en dit long sur les ambitions d’AMD avec ce recrutement. Il faut en effet la replacer dans le contexte concurrentiel de Nvidia, le concurrent historique d’ATI, et sa stratégie d’exploitation de la parallélisation des processeurs graphiques pour équiper les architectures de calcul.

Sans oublier l’évolution d’Intel avec l’intégration du processeur graphique dans le CPU (processeur).

AMD recrute à tout va

John Gustafson est le second recrutement majeur qu’effectue AMD chez Intel depuis que son nouveau CEO Rory Read s’est fait agressif sur cette stratégie.

Gustafson rejoint en effet Suresh Gopalakrishnan (AMD : Un gourou des réseaux à la tête des serveurs Opteron) qui a pris la tête du marketing d’AMD.

C’est le cinquième recrutement majeur dans les technologies avec Lisa Su, qui a quitté Freescale pour occuper le poste de vice-président senior et directeur général de la division Global Business Units d’AMD ; Mark Papermaster, ex-patron du hardware d’Apple, qui a été suivi par Jim Keller, également d’Apple où il était responsable de l’architecture des plateformes, qui est aujourd’hui architecte en chef des cœurs de processeurs AMD (Recrutement : AMD vs Apple = 1 point partout, avantage ARM).

Jusqu’où AMD ira-t-il dans sa stratégie de recrutement de cerveaux ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur