AMD rééquilibre ses comptes et affiche un bénéfice trimestriel de 48 millions de dollars

Régulations

Malgré la baisse du marché des PC, AMD affiche un chiffre d’affaires en hausse de 15% sur un an, et un (petit) bénéfice de 48 millions de dollars.

Pour la première fois depuis le second trimestre 2012, AMD repasse dans le vert. Son résultat net trimestriel s’affiche ainsi à +48 millions de dollars, contre 157 millions de dollars de pertes un an auparavant (et encore 74 millions de dollars de pertes au trimestre précédent).

Certes, le bénéfice par action reste faible (0,06 dollar), mais les efforts de restructuration de la société semblent enfin porter.

À noter que si la baisse du marché du PC pèse négativement sur les ventes de la firme (-15% sur un an), cette dernière se rattrape dans d’autres secteurs et présente un chiffre d’affaires global de 1,46 milliard de dollars, en progression de 15% sur un an.

Le sur mesure sied à AMD

Le marché des composants sur mesure décuple le chiffre d’affaires de la firme. Les puces créées par AMD pour des consoles de jeux ou des serveurs haute densité répondent à une nouvelle tendance, visant à une intégration toujours plus poussée des composants.

Dernier contrat en date, la fourniture d’un processeur Opteron spécifique, qui équipe les serveurs haute densité utilisés par Verizon pour son offre cloud (voir « Le cloud de Verizon s’appuiera sur des serveurs haute densité d’AMD »).

Un mouvement qui devrait se poursuivre en 2014 chez AMD, avec la présentation de nouveaux SoC serveurs, sur base x86 ou ARM (voir « AMD livrera ses CPU ARM 64 bits pour serveurs début 2014 »).

Le corollaire de cette stratégie reste toutefois une baisse sensible des marges, les SoC étant des produits aux prix serrés, nécessitant de surcroit un travail d’intégration plus important qu’avec des puces x86 classiques.

Chez AMD, la marge brute est ainsi passée de 40% à 36% en un trimestre. C’est un paramètre avec lequel la firme devra dorénavant compter.

Crédit photo : © Tomislav – Fotolia.com


Voir aussi
Dossier AMD : le renouveau ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur