AMD, en perte de vitesse, supprime 15 % de ses effectifs

PCRégulations

Après avoir enregistré une perte nette de 157 millions de dollars au troisième trimestre, le fondeur américain AMD va supprimer plus de 1700 emplois.

En difficulté, le fondeur américain AMD (Advanced Micro Devices) a présenté vendredi 19 octobre des résultats décevants et annoncé réduire ses effectifs d’environ 15 % pour faire face au recul de la demande sur le marché des PC.

AMD en recul sur les segments CPU et GPU

Au troisième trimestre de son exercice fiscal 2012, le fabricant de processeurs a réalisé un chiffre d’affaires de 1,27 milliard de dollars, contre 1,69 milliard de dollars à la même période l’an dernier.

Par ailleurs, AMD a enregistré une perte nette trimestrielle de 157 millions de dollars, ou 21 cents par action, contre un bénéfice de 97 millions de dollars au troisième trimestre 2011.

Dominé par ses rivaux Intel, sur le segment des puces pour PC, et Nvidia, dans le domaine des solutions graphiques, AMD prend l’eau. Ainsi, l’activité processeurs (CPU et APU) lui a rapporté 927 millions de dollars de revenus sur le trimestre, contre 1,286 milliard de dollars un an plus tôt.

Quant à l’activité cartes graphiques (GPU), elle a chuté de 15 % sur la période, à 342 millions de dollars.

Les prévisions ne sont guère plus brillantes. Ainsi, le chiffre d’affaires du dernier trimestre devrait chuter d’environ 9 % par rapport à celui du trimestre précédent, pour atteindre entre 1,11 et 1,19 milliard de dollars. De plus, AMD n’anticipe pas d’amélioration pendant « plusieurs » trimestres.

Plus de 1700 emplois supprimés

Comme son rival Intel, AMD estime que ses résultats décevants ont été influencés par des changements majeurs dans l’industrie des terminaux personnels où les tablettes et smartphones montent en puissance face au PC.

« Les tendances qui, nous le savions, allaient transformer le secteur, se produisent à un rythme bien plus rapide qu’anticipé », a déclaré par voie de communiqué Rory Read, PDG d’AMD.

Comme l’avait laissé entendre la rumeur, la direction de la firme américaine a présenté, parallèlement à ses résultats, un nouveau plan de restructuration. Le groupe, qui emploie plus de 11.700 salariés, s’apprête à supprimer plus de 1700 emplois.

La restructuration engagée dès ce quatrième trimestre 2012 est censée permettre au groupe de réduire ses coûts de plus de 200 millions de dollars d’ici la fin 2013… La perspective ne rassure pas Wall Street.

Vendredi soir à la Bourse de New York, l’action AMD a clôturé en baisse de 16,79 % à 2,18 dollars.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur