AMD veut casser le monopole d’Intel

Régulations

Le directeur général d’Advanced Micro Devices n’y va pas par quatre chemins

On évoque souvent le monopole de Microsoft dans le marché des OS pour PC mais moins de celui d’Intel dans celui des processeurs. Pourtant, le fondeur américain dispose d’une sérieuse avance: ses puces détiennent plus de 80% du marché!

Une situation qui ulcère la concurrence et notamment AMD dont la part ne dépasse pas les 15%. Le groupe a ainsi décidé de réagir. Hector Ruiz, son directeur général a donc établi un plan destiné à rompre, selon ses propres paroles, l’emprise monopolistique d’Intel, souhaitant un “véritable duopole” avec son concurrent dans les cinq ans. AMD, a-t-il dit, représente actuellement moins de 10% des dollars dépensés sur les microprocesseurs mais cette proportion pourra atteindre 25% au moins par un développement différencié des produits et une structure interne plus rationnelle en matière de coûts. 25%: tel est l’objectif d’AMD pour parler vraiment de duopole.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur