L’Américain Liberty Global part à la conquête du mobile en Europe

MobilitéRéseaux
Le marché des télécoms européen

Le câblo-opérateur américain Liberty Global, déjà présent en Europe, va lancer des offres mobiles en tant que MVNO dans plusieurs pays européens où il opère déjà des services fixes.

La construction d’un marché pan-européen des télécoms passera probablement par la consolidation du secteur (comme l’avance l’Idate) et/ou vers l’harmonisation des règles européennes (selon le plan de la Commission européenne). Mais il pourrait aussi compter avec l’arrivée de nouveaux acteurs.

Le câblo-opérateur américain Liberty Global, contrôlé par le milliardaire John Malone, envisage de se lancer dans la téléphonie mobile sur le marché européen, rapporte l’agence Bloomberg. L’entreprise aurait eu des discussions en ce sens avec l’opérateur britannique Vodafone.

Un MVNO pan-européen

C’est donc comme MVNO (opérateur mobile de réseau virtuel) que Liberty Global proposera ses forfaits téléphoniques. Rien de nouveau, donc. A la différence que ceux-ci ne se limiteraient pas à un pays mais à plusieurs territoires européens.

« Nous travaillons à construire un MVNO élargi, et nous ne le faisons pas seulement en Autriche mais en Europe toute entière, a déclaré Manuel Kohnstamm, vice président senior de Liberty Global dans une interview donnée à Amsterdam. Nous construisons une plate-forme MVNO pan-européenne. »

S’appuyer sur le câble pour développer le mobile

L’Europe n’est cependant pas une terre étrangère à Liberty Global. Le « câblo » y déploie déjà ses services fixes en Allemagne, Royaume-Uni (avec l’acquisition de Virgin Media en février 2013), Pologne et, depuis janvier dernier, aux Pays-Bas suite au rachat du néerlandais Ziggo (pour 10 milliards d’euros). Une activité européenne organisée autour d’une plate-forme commune, à la fois pour le transport des données (backhaul), pour le système de facturation (billing) et l’informatique (back-office) qui connecte le cœur de réseau à l’ensemble des sous-réseaux de ses filiales.

Plate-forme européenne que Liberty Global entend exploiter pour optimiser ses coûts opérationnels et dégager de la marge sur son activité de MVNO (et concurrencer au passage les acteurs en place). Selon Manuel Kohnstamm, l’entreprise lancera ses offres mobiles au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Suisse, en Autriche et en Belgique. Aucune date n’a été avancée.

crédit photo  © Vepar5 – shutterstock


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur