American Airlines : il y avait un iPad (en panne) dans l’avion

MobilitéTablettes

Des Boeing d’American Airlines sont restés cloués au sol suite à une défaillance des iPad contenant la documentation de bord.

Les iPad ne répondent plus, donc les Boeing ne décollent plus. C’est l’étonnante mésaventure qu’a connue la compagnie aérienne American Airlines, temporairement paralysée par une défaillance des iPad, des terminaux que l’entreprise avait choisis pour stocker la documentation des vols. C’est un passager du vol 1654 entre Dallas et Austin qui a lancé l’alerte. Juste avant le décollage, pilote et copilote ont fait part de l’extinction subite de leur tablette. Impossible, donc, d’effectuer des démarches administratives, de suivre les paramètres de vol ou encore de consulter des cartes de navigation.

Les témoignages ont progressivement afflué, notamment en provenance de New York et de Chicago. Plusieurs dizaines d’avions seraient restés cloués au sol. Selon un autre passager du vol 1654, qui s’est confié au portail Quartz, toute la flotte de Boeing 737 exploitée par American Airlines a été paralysée.

On ignore encore, à l’heure actuelle, l’origine exacte de ce désagrément. Le logiciel utilisé par les pilotes et copilotes – ainsi que les données associées – est fourni par Jeppesen, filiale du constructeur aéronautique Boeing.

Un kit de vol électronique

De ce côté de l’Atlantique, la compagnie aérienne espagnole Iberia a elle aussi remplacé la documentation papier par des tablettes, mais à plus petite échelle, dans une poignée d’appareils Airbus 320.

Il y a près de deux ans, American Airlines devenait officiellement la première compagnie aérienne commerciale à adopter un « kit de vol électronique » basé sur des tablettes iPad remplaçant la documentation papier destinée au personnel de bord, rappelle ITespresso.

En plus d’économiser les coûts d’impression, cette initiative a permis d’alléger plusieurs milliers d’avions… et de réduire ainsi leur consommation de kérosène. Cependant, elle a aussi rendu les équipages dépendants d’une technologie qui peut connaître des dysfonctionnements.

Le circuit électrique des Boeing exploités par American Airlines a – en théorie – été adapté pour s’assurer que les iPad soient toujours alimentés ; mais des problèmes logiciels peuvent aussi survenir. C’est précisément ce qui se serait produit dans la journée de mardi.

A lire aussi :

Mobilité en entreprise : pourquoi iOS 8 gagne du terrain sur la concurrence (avis d’expert)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur