Pour gérer vos consentements :
Categories: Réseaux

Amsterdam inaugure son premier réseau WiMAX Mobile

Le WiMAX mobile fait enfin ses premiers pas en Europe. Permettant l’Internet mobile à haut débit dans les villes, la technologie promet encore plus de vitesse que la 3G/3G+ (jusqu’à 20 Mb/s). Il permet également de se connecter à haut débit sans-fil alors que l’utilisateur est en mouvement. Par ailleurs, cette technologie est le relais naturel des hot-spots Wi-Fi locaux. Mais jusqu’à présent, les projets de réseaux métropolitains ont bien eu du mal à se concrétiser, la faute aux problèmes d’interopérabilité, de fréquences et d’équipements.

Aujourd’hui, Alcatel-Lucent annonce que Worldmax a lancé à Amsterdam aux Pays-Bas le premier réseau urbain commercial haut débit sans fil pour l’Europe, basé sur la technologie WiMAX 802.16e. Une version allégée spéciale du service sera disponible dès le 17 juin.

« Dans l’agglomération d’Amsterdam, les utilisateurs pourront jouer à des jeux vidéo en ligne, télécharger et voir des films ou écouter de la musique en streaming, peu importe où ils se trouvent, dans un parc, à la maison ou dans tout autre lieu. Le réseau a été déployé par Alcatel-Lucent et Worldmax au cours des cinq derniers mois »peut-on lire dans un communiqué.

Outre la fourniture de la technologie WiMAX, Alcatel-Lucent se chargera également de la maintenance du réseau pour Worldmax.

Techniquement, les consommateurs auront besoin d’une carte PC et, à un stade ultérieur, d’une clé USB pour connecter les ordinateurs portables et autres dispositifs mobiles au réseau. Intel prévoit de commencer à fournir des puces WIMAX mobile intégré aux États-Unis à la fin de l’année. Ce qui pourra faire le décoller le marché à l’image de Centrino intégrant le Wi-Fi.

« Ce nouveau réseau permettra à nos clients d’être en ligne en l’espace de deux jours ouvrés avec un accès sans fil et illimité et des contrats transparents et flexibles, à des prix très compétitifs. Nous nous réjouissons du lancement d’une version préliminaire allégée du service. Elle servira à renforcer la prise de conscience des possibilités inouïes du ‘haut débit dans votre poche », explique Jeanine van der Vlist, directrice générale de Worldmax qui ne donne néanmoins pas les détails commerciaux de l’offre.

Le WiMAX mobile s’affirme comme une alternative forte aux technologies 3G, notamment dans les grandes villes. En France son essor reste néanmoins pénalisé par le problème de la disponibilité des fréquences. Alors que les licences régionales ont été distribuées, aucun opérateur n’a annoncé de déploiements. Free, seul détenteur d’une licence WiMAX nationale ne prévoit pas de lancement avant 2009-2010.

Aux Etats-Unis par contre, Sprint Nextel et Clearwire ont fusionné leurs activités WiMax au sein d’un nouvel ensemble composé aussi de Comcast, Intel, Time Warner et Google. Objectif : déployer un réseau radio national à haut débit visant 100 millions d’Américains. Un projet à 5 milliards de dollars.

A lire : notre analyse Haut débit mobile : HSxPA et WiMax vont-ils s’opposer ?

Rachat de Motive Alcatel-Lucent annonce avoir conclu un accord définitif pour l’acquisition de Motive, Inc., un leader des logiciels de gestion de services mobiles et haut débit, par le biais d’une offre d’achat de 2,23 dollars par action, soit la somme d’environ 67,8 millions de dollars.Le prix d’acquisition de 2,23 dollars par action représente une prime d’environ 53% par rapport au cours de clôture du 16 juin 2008 et une prime d’environ 51% par rapport au cours moyen de clôture des 90 derniers jours avant la date du 16 juin 2008. La transaction devrait être finalisée au début du quatrième trimestre 2008. Les deux entreprises ont développé et vendu conjointement des solutions logicielles de gestion à distance permettant d’automatiser le déploiement, la configuration et le support des équipements de réseaux domestiques avancés appelés passerelles résidentielles. Aujourd’hui, Alcatel-Lucent et Motive ont ensemble plus de 40 clients, parmi lesquels AT&T, Verizon, BT, Vodafone Portugal et Swisscom.Motive compte 300 salariés à travers le monde, avec des centres de R&D à Austin, au Texas, et à Bangalore, en Inde. Il fera partie de la division Accès fixe du groupe d’activité Opérateurs.

Recent Posts

ESN : DXC cherche (encore) à se vendre

DXC Technology confirme des discussions avec un "sponsor financier". La société de capital-investissement BPEA serait…

1 heure ago

Cybersécurité : pourquoi Pradeo s’offre la start-up rennaise Yagaan

En prenant le contrôle de Yagaan, Pradeo dit engager la consolidation entre acteurs français de…

5 heures ago

6 casques VR pour le métavers d’entreprise

Quelles portes d'entrée dans les métavers B2B ? Côté casques, voici six modèles d'autant de…

5 heures ago

ESN 2022 : le top 10 en France

L'année 2021 est marquée par une croissance de 12 % pour les ESN et ICT,…

6 heures ago

OpenStack assouplit sa politique de saut de version

OpenStack va simplifier le basculement entre des versions majeures non consécutives, avec les mêmes garanties…

9 heures ago

5 scale-up françaises de cybersécurité à retenir

De Ledger à HarfangLab, des entreprises et start-up françaises de sécurité cyber et protection de…

1 jour ago