Analyse de flux IP: Packeteer atteint le gigabits/s

Réseaux

Ce constructeur annonce avoir atteint la vitesse du gigabits/seconde dans le traitement de la gestion des flux IP en “full duplex”. Un nouveau défi à relever

Packeteer fait acte de foi: le “best effort” d’Internet va finir par s’améliorer au point que les applications en temps réel vont pouvoir, enfin, avoir droit de cité. Sa nouvelle série PacketShaper 10000 peut délivrer des fonctionnalités de qualité de service à la vitesse record de 1 gigabits/seconde. Son analyse des flux concerne les couches dites “applicatives” des réseaux: contrôle des débits, gestion centralisée et reporting “complet”. Le constructeur se positionne comme le numéro un des fabricants d'”appliances” permettant d’accélérer, par compression, et d’analyser, réportorier les flux circulant sur des réseaux IP.

En analysant les flux de trafic, et en optimisant par la compression de données (155 mégabits/seconde en débit comprimé), cette solution ‘firmware‘ permet de donner la priorité à certaines applications, et donc d’optimiser la consommation de bande passante. C’est le genre de solution qui devient indispensable aux insfrastructures réseaux migrant du “frame relay” à MPLS, aux réseaux appelés à supporter la voix sur IP, etc. PacketShaper 10000 peut déterminer plusieurs milliers de profils de trafic et travailler sur plus de 130 variables par classes de trafic. Au total, 650.000 variables de performances peuvent être contrôlées et stockées sur une période de 60 jours: temps de réponse, mesures de performances TCP, disponibilité du serveur, disponibilité des applications, efficacité du réseau, etc. Le système peut allouer la bande passante à un ensemble de 20.000 utilisateurs. Le nouveau modèle 10000, nouveau haut de gamme, bénéficie d’améliorations tangibles: remplacement possible, à chaud, des disques, des alimentations (redondantes) et des systèmes de ventilation. Il est commercialisé à 35.000 euros. Pour rappel, la gamme de Packeteer commence avec les modèles 1500 (128 Kbits/s à 2 Mbits/s) et 2500 (128 à 10 Mbits/s) à partir de 3.000 euros, pour les petits sites, puis les modèles 6500 et 9500 (au delà de 2 Mbits/s, jusqu’à 200 Mbits/s) pour les ‘data centers’. Version 7 En parallèle, Packeteer introduit la version 7.0 de son logiciel fonctionnant dans ses boîtiers “appliances”. Cette version peut, entre autres fonctionnalités nouvelles, lancer automatiquement des diagnostiques de deuxième niveau (dès qu’un problème est détecté), ajuster automatiquement les paramètres de qualité de service, isoler des applications nouvelles suspectes. La gestion des règles de contrôle a été enrichie et de nouveaux services Web sont pris en charge. Devant Allot, Cisco, Nortel…

Selon une étude d’IDC, Packeteer se classe au premier rang des fournisseurs de solutions d’optimisation des réseaux WAN (longue distance). Sur un marché total évalué à 236 millions de dollars, Packeteer en détient 36% devant Allot Systems (10%), Cisco Systems (8%), Nortel, Perebit, Expand (chacun 7%) puis NetQoS (4%) et divers autres acteurs (21%). Depuis 1998, où son chiffre d’affaires était d’environ 17 millions de dollars, la progression annuelle des ventes de Packeteer a été de +25% pour atteindre 72,7 millions en 2003, et probablement dépasser les 85 millions en 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur