Askdata : un atout analytics pour SAP

image_pdfimage_print
Askdata SAP

Passé par l’accélérateur SAP.io avec sa plate-forme d’analyse de données, l’éditeur italien Askdata s’est finalement vendu à l’éditeur allemand.

SAP et Innaas ne sont plus simplement « partenaires ». Le groupe allemand vient d’annoncer avoir acquis cette entreprise italienne. Il l’avait accueillie dans son accélérateur SAP.iO au moment où elle amorçait la commercialisation de ce qui est aujourd’hui son produit référent : Askdata.

Derrière cette marque, il y a une plate-forme cloud d'analytics. Facturée à l'usage, elle comprend trois briques fondamentales :

- Intégration de données (Excel, CSV, Parquet, BigQuery, Looker, MicroStrategy, MySQL et PostgreSQL sont pris en charge par défaut)

- Moteur de requête en langage naturel propriétaire

- Interface utilisateur (articulée en espaces de travail eux-mêmes organisés en flux) pour la visualisation des résultats (sous forme de cartes), leur édition et la modification de datasets

Au-delà de la version web, Askdata propose des applications mobiles natives (iOS, Android) et des intégrations Teams/Slack. La connexion aux plates-formes BI se fait par API.

Askdata ne met pas de plafond de nombre d'utilisateurs. Les limites sont sur la quantité de datasets privés et d'interactions avec les données. Et sur des garanties telle qu'un SLA, du support dédié ou un déploiement en cloud privé.

La plate-forme s'accompagne d'un SDK Python pour, entre autres, développer des connecteurs de données et ajouter des visualisations. Elle comprend quelques « workflows IA » qui, pour l'essentiel, ne fonctionnent qu'en italien (classification de phrases, résumé juridique, analyse de sentiment).

Photo d'illustration © Sergey Nivens - Shutterstock