Pour gérer vos consentements :

Analytics : Tableau s’ouvre davantage à la Business Science

Tableau Software, qui s’apprête à changer de CEO – Mark Nelson va remplacer à ce poste Adam Selipsky bientôt de retour chez AWS – pousse sa mise à jour 2021.1.

Cette version de la plateforme d’analyse et de visualisation de données acquise en 2019 par Salesforce est axée sur la « science des affaires » (Business Science). L’analyse et l’aide à la décision sont alimentées par de nouvelles capacités d’intelligence artificielle (IA).

Disponible sur tous les marchés où s’active le groupe, la mise à jour 2021.1 de Tableau est livrée avec Einstein Discovery, l’outil d’analyse statistique et d’apprentissage machine (ML) de Salesforce. Une solution conçue pour analyser automatiquement des millions de lignes de données « en quelques minutes » afin d’y déceler des modèles et des tendances.

Tableau 2021.1 inclut également une connectivité Microsoft Azure renforcée, une nouvelle galerie d’extensions et un système de notification repensé. Le logiciel prend aussi en charge un nouveau connecteur Salesforce Customer 360 Audiences et des expressions de niveau de détail (LOD) qui facilitent l’usage de menus contextuels, entre autres.

Pour qui tout ça ?

Des utilisateurs métiers aux analystes data

L’objectif de Tableau est de proposer des modèles, simulations et prévisions qui facilitent l’analyse d’informations complexes « par le plus grand nombre », « en quelques clics et sans code informatique » à intégrer, selon les promoteurs de l’offre.

Andrew Beers, CTO de Tableau Software, l’a expliqué dans un billet de blog.

« En permettant aux utilisateurs métiers et aux analystes data de tirer parti de prévisions et d’aperçus générés à partir de modèles ML – sans avoir à apprendre Python, les statistiques ou comment régler les paramètres d’un algorithme – vous commencez à développer votre équipe d’experts axés sur les données », a-t-il souligné.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Applications d’entreprise : un marché de 334 milliards $ en 2025 ?

Applications CRM, SCM... SAP, Salesforce, Oracle, Intuit et Microsoft sont, à ce jour, les cinq…

6 heures ago

Sécurité de l’IoT : l’UE cherche encore la bonne voie

Lors du discours sur l'état de l'Union, il a été question de cybersécurité. Où en…

6 heures ago

Solware : une com’ ouverte face au ransomware Conti

À quoi ressemble une gestion de crise chez un éditeur victime d'un ransomware ? Le…

11 heures ago

Windows 11 : Microsoft durcit ses exigences pour les VM

Les exigences matérielles de Windows 11 s'appliquent désormais aussi aux VM. Cela pose, en particulier,…

15 heures ago

Salaires IT : les experts en cybersécurité et data plébiscités

Le marché de l'emploi IT reste dynamique. Le rapport de force penche en faveur de…

3 jours ago

Data management : Rubrik nomme John Murphy RSSI « Global Field »

Rubrik a recruté John Murphy, ex-décideur IT de BNY Mellon, pour soutenir la sécurité "zero…

3 jours ago