Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéOS mobiles

Android 12 : ce que réserve la bêta 3

Sur les API comme sur le SDK, plus rien ne bougera. Google en fait la promesse aux développeurs à l’heure où il leur ouvre la troisième bêta d’Android 12. Il en restera encore une, au mois d’août, avant la version finale.

Cette nouvelle bêta ne donne pas encore accès à Material You, présenté comme la « prochaine étape » de l’approche Material Design. Elle met, en revanche, la lumière sur AppSearch. À la racine, il y a une base de données orientée documents. Et sur ce socle, un moteur de recherche. Il peut créer des index à deux niveaux : application et système. Dans ce dernier cas, cela signifie que des apps ont la possibilité d’accéder les unes les autres à leurs données.

Autre évolution avec la bêta 3 : la capture de contenus défilants. Lorsqu’on réalise une capture d’écran en présence d’un tel contenu, une option « Capture more » s’affiche. Elle permet de sélectionner la zone à sauvegarder. Pour les applications qui utilisent l’UI standard d’Android, il n’y a pas de changements à prévoir. Pour les autres, il y a une API (ScrollCapture). La prochaine bêta doit notamment prendre en charge ListView (liste verticale).

Google a aussi avancé ses pions sur la gestion de la rotation d’écran. Android 12 peut désormais utiliser, en complément à l’accéléromètre et au gyroscope, la caméra en façade. Les images ne sortent jamais de l’appareil ; elles restent dans la partition Private Compute Core, nous explique-t-on. Pour le moment, seuls les smartphones Pixel (4 et ultérieurs) ont accès à cette fonctionnalité. Les autres ont droit à une optimisation du rafraîchissement et à un algorithme de détection de la rotation censé réduire la latence de 25 %.

La bêta 2 d’Android 12 avait ajouté des indicateurs qui s’affichent lorsque au moins une application accède à la caméra et/ou au micro. Ils apparaissent dans la barre d’état, mais aussi dans les paramètres rapides, où on peut les utiliser pour couper ledit accès. Avec la bêta 3, ce mécanisme de coupure devient accessible sur les appareils Android Enterprise en mode « Fully Managed » (COBO). Il y a aussi du nouveau pour ce qui est de l’affichage dans la barre d’état. Pour éviter au maximum de recouvrir du contenu dans les apps en mode immersif (plein écran avec masquage des éléments système), Google a ajouté les API de ces indicateurs à la classe WindowInsets. Cela permet de communiquer leur emplacement sur l’écran en fonction de l’orientation et de la langue d’affichage.

On aura également relevé l’API Game Mode et l’option « play as you download ». La première permet aux jeux de s’aligner sur les profils de performance définis par les utilisateurs. S’y adjoindra un tableau de bord donnant – entre autres – un accès rapide à ces profils. La seconde autorise le lancement d’un jeu avant la fin de son téléchargement.

Illustration principale © Arthur Shvetsov – Adobe Stock

Recent Posts

Gestion des API : un enchevêtrement qui peut coûter cher

Une entreprise fait appel, en moyenne, à trois fournisseurs de solutions de gestion d'interfaces de…

1 jour ago

Chargeur universel : l’UE passe vraiment à l’action

L'Union européenne a lancé une procédure d'amendement de la directive sur les équipements radioélectriques. En…

1 jour ago

Accenture prévoit jusqu’à 15% de croissance pour 2022

Porté par la demande de conseil cloud de grands comptes, le groupe Accenture, solide en…

1 jour ago

Gartner : les « technologues d’entreprise » gagnent du terrain

Nombre de projets technologiques sont dorénavant créés et déployés par des utilisateurs métiers et techniques…

2 jours ago

Doctrine cloud : les concessions de l’État face à Office 365

La DINUM rappelle la non-conformité d'Office 365 avec la politique « cloud au centre ».…

2 jours ago

Sécurité OT : Siemens et Zscaler adaptent le Zero Trust

Siemens et l'éditeur de sécurité cloud Zscaler déploient leur partenariat dans l'accès "zero trust" aux…

3 jours ago