Pour gérer vos consentements :

Android alimentera 32 % du marché des PC en 2014

En 2014, un PC sur deux vendus sera une tablette, prédit le cabinet d’études Canalys. Celui-ci rappelle que les ardoises numériques ont représenté 40% du marché mondial des ordinateurs au troisième trimestre 2013.

La tablette, un PC comme un autre

Pour mémoire, Canalys considère les tablettes (de 7 pouces et plus) comme des « client PC », ce qui lui permet de les intégrer au marché global du PC et d’en rendre ainsi une image plus dynamique alors que les desktop et laptop ont vu leurs ventes diminuer de 18% sur le troisième trimestre.

Ce constat fait, Canalys prévoit que plus de 575 millions de « PC » seront vendus en 2014 dont 285 millions de tablettes, 198 millions de notebooks et 98 millions de dektops. Les ardoises numériques poursuivront leur progression jusqu’à plus de 396 millions de ventes en 2017 tandis que laptops (172 millions) et desktops (86 millions) poursuivront leur lent déclin. Les tablettes constitueront alors plus de 60% des ventes de clients PC dans le monde.

Selon Canalys, les ventes de tablettes vont compenser la baisse du marché des PC de bureau et portables.

65% du marché pour Android

Avec 185 millions d’unités vendues en 2014, les tablettes Android devraient s’arroger 65% du marché des ardoises tactiles, se rapprochant à grands pas des plus de 80% de parts de marché que s’adjuge l’OS dans les smartphones. Au global, Android représentera 32% du marché du PC selon les critères de Canalys.

Samsung devrait continuer à dominer le segment Android dont il détient 27% sur le troisième trimestre 2013. Néanmoins, le géant coréen, et ses principaux concurrents directs Acer, Asus, HP et Lenovo, devront affronter de nouveaux constructeurs comme Nextbook aux Etats-Unis, Onda et Teclast en Chine, qui visent le marché de l’entrée de gamme à moins de 150, voire 100 dollars, la tablette.

5% pour Microsoft

Renforcé par l’acquisition de l’activité mobile de Nokia (qui vient de lancer sa première tablette Windows avec la Lumia 2520), Microsoft devrait, avec ses Surface 2 d’une part et les solutions de ses « coopétiteurs » d’autre part, atteindre 5% du marché des tablettes en 2014, contre 2% en 2013. Une position que le géant de Redmond ne pourra qu’améliorer s’il unifie ses systèmes Windows Phone et Windows RT pour éliminer la confusion que l’existence des deux OS génère dans l’esprit des consommateurs mais aussi des développeurs, selon Canalys. Microsoft y travaille en tout cas.

Apple maintient ses marges

Apple de son côté devrait, à défaut de maintenir ses parts, continuer à maintenir ses volumes de ventes (notamment avec l’arrivée de l’iPad Air et du nouvel iPad mini au 4e trimestre) et surtout ses marges. « Apple est l’une des rares entreprises qui font de l’argent avec les tablettes, indique l’analyste Tim Coulling. Les produits haut de gamme attirent les consommateurs exigeants; pour Apple, rester très profitable et tirer des revenus de son écosystème est plus important que les statistiques de parts de marché. »

crédit photo © Scanrail – Fotolia.com


En images : Fujitsu Stylistic M532 : une tablette Android pour les professionnels

Fujitsu Stylistic M532 : une tablette Android conçue pour les professionnels

Image 1 of 14

Fujitsu Stylistic M532
La Fujitsu Stylistic M532 est une tablette Android 10,1 pouces animée par un SoC Tegra 3 “4+1” cœurs. Une offre à priori classique, mais d’excellente qualité.

Recent Posts

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

4 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

6 heures ago

Salaires IT : à qui profite le dégel des rémunérations ?

La part des cadres de la fonction informatique qui bénéficient d'une hausse de rémunération retrouve…

7 heures ago

Quels standards pour la cryptographie post-quantique ?

À l'issue d'une procédure de six ans, le NIST a sélectionné quatre algorithmes à standardiser…

8 heures ago

DMA, DSA : une régulation à la hauteur des « Big Tech » ?

Le Parlement européen a définitivement adopté le DMA et le DSA ce 5 juillet. Des…

13 heures ago

DevSecOps : Snyk plie mais ne rompt pas

Snyk rejoint la liste de licornes de la cybersécurité qui réduisent leurs effectifs pour affronter…

1 jour ago