Android : Cyanogen récolte 80 millions de dollars sans Microsoft

MobilitéOS mobilesRégulations

L’OS alternatif à Android, Cyanogen, a finalement bouclé son tour de table avec un financement total de 80 millions de dollars. Microsoft, un temps pressenti, ne participera pas à l’aventure.

On attendait 110 millions de dollars, finalement ce sera 80. On attendait la participation de Microsoft, finalement la firme de Redmond n’a pas donné suite. On se souvient qu’en janvier dernier, une rumeur prêtait à Microsoft la volonté d’investir jusqu’à 70 millions de dollars dans Cyanogen, l’OS mobile basé sur le code Open Source d’Android.

Au final, les ambitions de la start-up ont été révisées à la baisse, mais avec du beau monde parmi les investisseurs. Twitter Ventures, Qualcomm, Telefónica Ventures, Smartfren Telecom, Index Ventures, Access Industries (groupe dirigé par le milliardaire Len Blavatnik), Rupert Murdoch and Vivi Nevo rejoignent ainsi les investisseurs précédents : Benchmark, Andreessen Horowitz, Redpoint Ventures, and Tencent Holdings Ltd.

Cyanogen ne ferme pas pour autant la porte à Microsoft qui pourrait devenir, à terme, un partenaire. Et la Rom alternative à Android conserve de grandes ambitions : devenir le 3ème OS dans le monde. Son patron Kirt McMaster, n’y va pas par quatre chemins : « les grands équipementiers comme Samsung vont devenir les prochains Nokia au cours des cinq prochaines années. Ils vont se faire massacrer. Nous pensons qu’à long terme, Apple lui-même aura des problèmes parce qu’il n’est tout simplement pas un bon concurrent sur l’entrée de gamme. » Un ton pas vraiment empreint de modestie, mais qui a l’avantage de séduire les investisseurs et d’attirer les sollicitudes des opérateurs mobiles lors du dernier Mobile World Congress à Barcelone.

A lire aussi :

Android : Microsoft titillerait Google en investissant dans Cyanogen

Pour Cyanogen, Samsung va se faire massacrer par la concurrence


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur