Android en entreprise : Google se rapproche des prestataires d’infogérance

MobilitéOSOS mobilesPCPortablesPoste de travailSmartphonesTablettes

Le programme Android Enterprise Recommended va être porté un les spécialistes de l’infogérance. Accenture, Cognizant et Econocom font partie des premiers partenaires. D’autres vont suivre.

Android Enterprise Recommended, la solution que Google propose aux entreprises pour déployer et gérer des appareils et services Android s’enrichit de nouveaux partenaires dans le domaine de l’infogérance.

La firme de Mountain View a annoncé qu’Accenture, Brodos, Cognizant, DXC Technology, Econocom, Honeywell Enterprise, Mobile Mentor, Mobility MEA, Offshore Tech, SCC, SHI, Skywire, Stratix, Tech Data et Vox Mobile rejoignaient le programme.

Android Enterprise Recommended a été lancé il y un an afin d’instaurer un ensemble de pratiques recommandées sur le déploiement de services et de terminaux (smartphones et tablettes) validés par Google.

Android diffusé via l’infogérance 

Les prestataires affiliés s’engagent sur plusieurs points clés : fournir un personnel dédié formé régulièrement par Google aux dernières fonctionnalités d’Android, assurer la diffusion des mises à jour et correctifs de sécurité et offrir une certification avec les systèmes Android Enterprise Recommended et Enterprise Mobility Management.

Dans son billet de blog, Google annonce que d’autres fournisseurs de services d’infogérance seront ajoutés au fil du temps.

Il y un an, le programme avait été initié avec une sélection de smartphones assortie d’une liste de partenaires pour aider à l’acquisition, au déploiement et à la gestion d’une flotte professionnelle.

Des exigences de configuration matérielle sont requises : au minimum 2 Go de RAM, 32 Go de mémoire de stockage interne, des capteurs d’images de 2 et 10 mégapixels, un processeur 64 bits cadencé à 1,4 GHz et une batterie offrant 8 heures d’autonomie. Un certain nombre d’applications doivent par ailleurs être disponibles… dont le Play Store.

Les constructeurs doivent en outre s’engager à diffuser leurs correctifs sous 90 jours pendant au moins trois ans et à livrer une mise à niveau majeure de l’OS.

Crédit photo : Google

Lire aussi :