Android mettra Windows Mobile dans le vent dès 2012

Réseaux

Selon Gartner, Google Android occupera la deuxième place derrière Nokia Symbian sur le marché des smartphones d’ici 3 ans.

La vitesse à laquelle Android est adopté par les constructeurs ne fait désormais aucun doute quant à la pérennité de la plate-forme open source développée par Google. A tel point que celle-ci devrait dépasser les parts de marché de Windows Mobile dès 2012, et probablement avant, si l’on en croit les prévisions du cabinet Gartner rapportées par l’AFP.

Selon l’analyste, donc, en 2012, Android sera présent sur 18 % des smartphones du marché (contre 2 % au deuxième trimestre 2009). Soit plus de 94 millions de terminaux mobiles (sur un total de près de 526 millions d’appareils qui seront vendus à cette période). Près du double des 9,1 % de smartphones (47,7 millions d’unités) animées par Windows Mobile.

Une percé fulgurante qui, si elle se réalise, placera Android à la deuxième place du marché des OS pour téléphone mobile derrière Symbian de Nokia qui devrait continuer à détenir plus de 37 % du marché. A condition que le Finlandais redresse la barre après les mauvais résultats du troisième trimestre.

Dans les prévisions du Gartner, l’iPhone d’Apple se classerait en 5e position avec 13,6 % du marché juste derrière RIM et ses BlackBerry (13,9 %) mais, là aussi, largement devant Microsoft (9,1 %). Le reste du marché serait partagé entre Maemo (4,5 %), Linux (2,1 %) et Palm WebOS (1,4 %).

Outre un environnement abouti et taillé aux besoins de l’Internet mobile, Android doit également son succès à son modèle open source qui permet aux constructeurs de l’adopter rapidement et de le personnaliser, le tout sans bourse délier. Un modèle qui a séduit HTC en premier lieu. Le constructeur taiwanais a été le premier à lancer, en 2008, un smartphone sous Android, le Dream, suivi des Magic, Hero et Tattoo. Samsung a emboîté le pas avec le Galaxy suivi de Motorola et son Dext, LG avec l’Etna ou encore Acer avec son Liquid. Au total, une vingtaine de terminaux sous Android son attendus pour la fin de l’année.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur