MWC 2013 : Android élit domicile dans un PC tout-en-un

OS mobilesPoste de travail
android-pc

Android trouve sa place dans le PC tout-en-un DA220HQL, qui investira le catalogue d’Acer à la mi-mars.

Sous l’impulsion d’Acer, l’omniprésence d’Android trouve un écho sur le marché des ordinateurs personnels. Elle prend la forme d’un système tout-en-un autonome, inscrit dans une expérience connectée, autour du cloud.

Assimilable à un Smart PC, ce produit qualifié d’écran “intelligent” vise à reproduire, sur une diagonale de 21,5 pouces, l’expérience conviviale des tablettes tactiles, dont on retrouve d’ailleurs le hardware typique… et le clavier virtuel à saisie prédictive.

Android 4.0 “Ice Cream Sandwich”, processeur TI OMAP 4428 bicœur à 1 GHz, 1 Go de RAM LPDDR2, mémoire interne de 8 Go en eMMC extensible via une carte microSDHC, connectivité Wifi 802.11n et Bluetooth 2.1+EDR, Ethernet Gigabit, 3 ports USB 2.0, webcam de 1,2 mégapixel… Ne manque à l’appel qu’un parc d’applications.

L’avenir du PC ?

La richesse de l’écosystème Android laisse entrevoir des usages à foison : visioconférence, réseaux sociaux, applications hébergées, multimédia, etc.

Au-delà de la sphère domestique, ce dispositif interactif pourrait trouver sa place dans les showrooms, chambres d’hôtel, kiosques, petits commerces ou salles de classe, en tant que borne interactive. Acer implémente à cet effet une surcouche destinée à simplifier l’exercice du multitâche, la gestion des contenus numériques et des interactions avec les terminaux mobiles.

Tous deux en baisse de régime avec la montée en puissance des smartphones et des tablettes, PC et moniteur LCD se confondent en ce compagnon qui peut faire office d’affichage secondaire via son entrée microHDMI.

Quand bien même le panneau IPS pâtit d’un temps de réponse de 12 ms, d’un taux de contraste fixe limité à 1000:1 et d’une luminosité maximale de 250 cd/m², il reste modulaire, non seulement inclinable de 20 à 75 degrés, mais aussi compatible avec les montures VESA 100.

Deuxième de cordée

Revendiqué comme le premier Smart PC sous Android, ce modèle référencé DA220HQL fait en réalité suite à l’initiative de ViewSonic et son VSD220, commercialisé depuis l’automne dernier. Acer attendra pour sa part la mi-mars avant de lancer l’offensive, initialement en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, marchés jugés les plus réceptifs. Un prix à retenir : 349 euros TTC.

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : 4 ans d’Android !

Crédit photo : Acer


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur