Andromède : le projet cloud de SFR et Bull obtient le financement de L’État

Cloud

Après le consortium formé par Orange et Thales, SFR et Bull obtiennent aussi le soutien de l’État français pour le déploiement de leur infrastructure de cloud computing d’envergure française et européenne à l’attention des secteurs privé et public.

Dans le cadre du projet Andromède, l’État a décidé de financer un second plan de développement  de cloud computing français. Après la sélection de l’offre d’Orange et Thales, le projet de l’opérateur SFR et du groupe Bull va lui aussi recevoir 75 millions d’euros émanant du Fonds national pour la société numérique (FSN). En soutenant deux projets concurrents, la France table sur la dynamique concurrentielle du marché de l’informatique dématérialisée.

225 millions d’euros d’investissement

Dans le cadre du partenariat entre l’État, SFR et Bull, les trois acteurs deviennent actionnaires – SFR à hauteur de 47 %, Bull de 20 % et la Caisse des Dépôts de 33 % via le FSN – d’une coentreprise chargée de construire et d’exploiter une « centrale numérique de confiance ». Ce projet représente un investissement total de 225 millions d’euros et prévoit la création directe d’environ 400 nouveaux emplois, rapporte SFR.

Basée sur une architecture ouverte (open source), cette centrale vise à fournir d’ici l’été aux entreprises et aux administrations une solution d’infrastructure en tant que service (IaaS –Infrastructure as a service) dans un environnement sécurisé, capable de répondre aux besoins en ressources informatiques courantes ou critiques.

« Le cloud computing est un enjeu de compétitivité majeur pour toute l’économie française et européenne. Pour relever ce défi, nous (bâtissons) une usine numérique innovante et ouverte (…) Notre ambition est d’y associer les meilleures expertises informatiques, télécoms et de sécurité », a déclaré par voie de communiqué Jean-Bernard Lévy, PDG de Vivendi et de SFR (jusqu’à l’arrivée de Michel Combes le 1er août prochain). Ainsi, outre la fourniture d’une plate-forme technique, sera également proposée une gamme de services de migration des données et d’accompagnement des entreprises, tout particulièrement des PME.


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur