Pour gérer vos consentements :
Categories: Cybersécurité

L’ANSSI allemande déconseille Kaspersky : l’éditeur réagit

Dans le contexte actuel, faut-il continuer à utiliser les solutions Kaspersky ? Début mars, l’ANSSI avait clairement posé la question. Et explicitement invité à l’adoption d’outils alternatifs. Le BSI, son homologue allemand, vient de faire de même.

L’argumentaire du BSI tient en trois points principaux :

– Ampleur des autorisations système dont l’antivirus dispose et connexion permanente aux serveurs de Kaspersky

– Vecteur potentiel d’espionnage et de sabotage, que ce soit de gré, de force ou à l’insu de l’éditeur

– Risque d’effets collatéraux jusqu’au niveau des individus et des entités les moins exposés en théorie

Comme l’ANSSI, le BSI appelle à ne pas désactiver les antivirus Kaspersky sans avoir de solution de remplacement prête à enclencher. Il n’y a pas d’interdiction, rappelle-t-il : la décision revient aux utilisateurs.

L’éditeur russe n’avait pas réagi – tout du moins publiquement – à l’alerte de l’ANSSI. Il a, en revanche, répondu à celle du BSI. Son avis : cette décision ne repose pas sur une analyse technique, mais sur un motif politique. Et de rappeler avoir relocalisé, en 2018, son infrastructure de traitement en Suisse, à l’appui de deux datacenters à Zurich.

En France, Kaspersky a – ou a eu – comme clients Carglass, Kuhn, le groupe Moniteur ou encore la ville de Toulon.

Photo d’illustration © Kaspersky Lab

Recent Posts

Après la NAND, Intel dit stop à la gamme Optane

Après avoir vendu son activité NAND, Intel tire un trait sur la technologie 3D XPoint,…

2 semaines ago

Google Analytics : la Cnil a posé les règles du jeu

Près de six mois ont passé depuis de que la Cnil a déclaré l'usage de…

2 semaines ago

Truffle 100 France : le top 20 des éditeurs de logiciels

Truffle 100 France : qui sont les 21 entreprises qui ont dépassé, en 2021, les…

2 semaines ago

Cloud : AWS brocarde les politiques de licences Microsoft

Un dirigeant d'Amazon Web Services dénonce des "changements cosmétiques" apportés par Microsoft à ses politiques…

2 semaines ago

Sécurité du code au cloud : Snyk Cloud, un joker pour développeurs

Snyk officialise le lancement de sa solution de sécurité cloud pour développeurs, Snyk Cloud, fruit…

2 semaines ago

Cegid accroche Grupo Primavera à son tableau d’acquisitions

Cegid va absorber Grupo Primavera, plate-forme de logiciels de gestion d'entreprise née dans la péninsule…

2 semaines ago