Antitrust : la pression monte sur Google aux Etats-Unis

JuridiqueRégulations

Les procureurs généraux des Etats américains doivent se réunir le 11 novembre pour discuter de l’organisation de l’enquête, selon Reuters.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’étau judiciaire se resserre autour de Google/Alphabet. Selon Reuters,  les procureurs généraux des États-Unis, qui enquêtent sur ses pratiques commerciales qui pourraient enfreindre la loi antitrust, doivent se réunir le 11 novembre dans le Colorado.

Cette enquête concerne tous les procureurs généraux des États, à l’exception de l’Alabama et de la Californie. Reuters précise le Texas a déjà envoyé une assignation à comparaître et que Google a commencé à envoyer des données aux procureurs généraux.

Google est confronté à deux autres enquêtes importantes aux Etats-Unis, une menée par le ministère de la Justice des États et une autre par le comité judiciaire de la Chambre des représentants – qui concernent aussi es activités et les pratiques de plusieurs autres géants de l’Internet.

Google déjà condamné dans l’UE

Après l’amende record de 2,4 milliards d’euros infligée par la Commission européenne il y a deux ans pour avoir favorisé son comparateur de prix au détriment de services concurrents, ce serait un nouvel épisode  des actions antitrust menées à l’encontre de Google.

En mars, il a écopé d’une amende de 1,7 milliards de dollars pour des infractions à la législation antitrust liées à son offre publicitaire AdSense. 

Il y a  près d’un an, c’est sa politique commerciale concernant Android qui lui valait une condamnation à 4,2 milliards €.  Google a imposé depuis 2011 des restrictions illégales à l’utilisation d’Android, son système d’exploitation (OS) mobile, aux fabricants de terminaux et aux opérateurs.

Des pratiques qui lui ont permis de conforter la position dominante de son moteur de recherche, selon la Commission.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • Google