Antitrust : l’UFC dépose une plainte contre Intel

Régulations
Du rififi dans le nuage entre Amazon et Google

Le fondeur de Santa Clara peut ajouter un nouvel adversaire dans sa joute juridique : l’UFC

Dans les cordes depuis quelques mois, Intel n’a décidément pas le temps de souffler. L’organisation française de défense des consommateurs, l’UFC-Que choisir, a annoncé avoir déposé une plainte devant le juge de l’Etat Delaware. Avec cette plainte, l’UFC cherche à glaner un maximum d’informations confidentielles sur les activités du fondeur de Santa Clara pour constituer un dossier aussi solide que possible destiné à apporter de l’eau au moulin des millions de consommateurs européens.

L’association demande donc au juge, lui même saisi d’une action collective contre Intel, de lui transmettre les dits documents afin de les transmettre à la Commission européenne qui mène aussi une enquête contre le fondeur.Rappelons que cette plainte vient s’ajouter aux derniers épisodes de la saga judiciaire d’Intel. Résumé.Intel est soupçonné depuis de nombreuses années de pratiques anticoncurrentielles, ce dont le fondeur se défend avec véhémence. La Commission européenne, à l’origine d’une enquête sur le fabricant vieille de six ans, bien décidée à accentuer la pression, avait délégué plusieurs missions d’inspection afin d’obtenir des renseignements concrets. Ces dernières semaines, Intel avait été invité à défendre sa position, à huis clos devant les autorités européennes de la concurrence. La justice américaine a de son côté lancé des procédures avec le soutien très actif d’AMD. En effet, le principal adversaire d’Intel avait déposé une plainte contre le leader l’accusant notamment d’avoir exercé des pressions sur plusieurs entreprises dont Dell et Sony. AMD avait également décidé de porter le fer au Japon. Ce dernier avait obtenu de la Fair Traid Commission of Japan (commission chargée de la lutte contre les monopoles) plusieurs documents stipulant l’abus de position dominante d’Intel au pays du soleil levant. Jusqu’à ce jour, le géant américain a tout démenti en bloc. La plainte de l’UFC ne mettra certainement pas le fondeur plus en difficulté. Toutefois, cette nouvelle action en justice ne manquera pas de rappeler à Intel que de nombreuses paires d’yeux restent braquées sur lui.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur