AOL achète la technologie ‘anti-spam’ de Mailblocks

Sécurité

Pionnier du système anti-spam ‘challenge-response’, Mailblocks a été racheté par AOL qui a mis gratuitement ce service à la disposition de ses abonnés. Avantages et limites du dispositif?

La lutte contre le ‘spam’ est devenue une priorité pour les fournisseurs d’accès américains, et AOL vient d’adopter l’une des solutions considérées comme les plus efficaces.

Mailblocks Inc. est en effet l’un des pionniers du système ‘challenge-response‘. Ce dernier consiste à différencier les expéditions en masse aveugles des envois ciblés. Si un message est expédié à un client de challenge-response, l’expéditeur reçoit un message automatique lui demandant de saisir un code. Cette technique a l’avantage de valider la présence d’un opérateur humain chez l’expéditeur, et non pas d’un ordinateur incapable de répondre et d’identifier le code. A réception de ce dernier, le message est transmis au destinataire, et l’expéditeur identifié comme étant fiable. Il ne recevra plus de message de validation. La solution de Mailblocks sera donc intégrée au système d’e-mail d’AOL, et proposée à ses 30 millions d’abonnés. Mais pas seulement, car elle a été adoptée depuis près d’un an par EarthLink, le troisième fournisseur d’accès américain, pour ses 5 millions de comptes d’e-mails. L’expérience d’EarthLink peut cependant être perçue comme décevante: seulement 350.000 abonnés l’ont adopté. En effet, challenge-response demande à l’expéditeur d’être actif, mais aussi au destinataire… Par exemple, l’inscription sur un site Web, un forum, un service en ligne, génère la plupart du temps une réponse automatique. Or, challenge-response bloque ces e-mails de réponse en l’absence de renvoie d’un code. C’est le cas aussi sur les e-mails de confirmation de paiement en ligne, de confirmation de commande ou de facture? Et que dire des PME qui exploitent les e-mails en confirmation des actions sur leurs sites. Pour éviter cela, le destinataire doit déclarer au préalable l’expéditeur d’un message automatique dans son système, ce qui alourdit singulièrement le fonctionnement de la protection, et peut entraîner rapidement une certaine lassitude. Que challenge-response paraisse être une solution efficace contre le ‘spam’, soit; mais elle ne répond pas à toutes les questions, et s’adresse en priorité à une utilisation familiale limitée des e-mails.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur