AOL: Bertelsmann est condamné

Régulations

La cession d’AOL Europe par le géant allemand n’aurait pas été faite dans les règles de l’art. L’amende pourrait atteindre 1 milliard de dollars

L’affaire remonte à 2001. A cette époque, le groupe Bertelsmann vend au plus offrant ses parts dans AOL Europe. Mais selon deux anciens cadres du groupe allemand, cette vente les a lésés. Et ils ont porté plainte aux Etats-Unis pour rupture de contrat.

Ils affirmaient que Bertelsmann leur avait promis une participation dans AOL Europe, qu’ils avaient contribué à créer en 1994. D’après l’avocat de Bertelsmann, cette revendication se fondait sur une erreur de traduction. Mais la justice californienne leur a donné raison. Le montant de l’indemnisation due par Bertelsmann sera fixé lors d’une audience dont la date reste à déterminer, a déclaré l’avocat des plaignants, qui évoque un chiffre entre 209 et 836 millions d’euros (255 millions à 1,02 milliard de dollars). La partie adverse, qui compte faire appel, fait référence à un montant de 104 millions d’euros. Les deux hommes, Jan Henric Büttner et Andreas von Blottnitz, réclamaient initialement 5 milliards de dollars sur les 6,75 milliards tirés par Bertelsmann de la vente de sa participation de 50% dans AOL Europe. Leur revendication a ensuite été réduite à 3,5 milliards.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur