AOL France mise sur la téléphonie fixe et mobile

Régulations

La filiale française du géant américain veut rattraper son retard face à une concurrence déjà bien positionnée. Au programme: téléphonie fixe, voix sur IP mais aussi téléphonie mobile en tant qu’opérateur virtuel

Certes, AOL France perd des abonnés et va supprimer plus de 100 emplois (voir notre article). Pour autant, le fournisseur d’accès Internet n’entend pas rester immobile et annonce une stratégie, offensive. Notamment dans le marché des télécoms, déserté par AOL mais où la concurrence (Free, Cegetel, Neuf Telecom…) est déjà bien présente. Dans un entretien aux

Echos, Carlo d’Asaro Biondo, p-dg de la filiale française d’AOL, annonce un programme ambitieux en matière de téléphonie. “Sur la téléphonie, nous souhaitons lancer au printemps 2005 une offre de téléphonie mobile. L’offre sera construite avec un opérateur mobile hôte et co-brandée. Nos études montrent que plus de 60% de nos clients seraient intéressé par une telle offre et 15% prêts à changer d’opérateur pour cela. Nous fournirons des services Internet tels que la messagerie instantanée et, dès que possible, une version mobile du portail AOL.” Il s’agit donc d’une annonce importante. AOL compte donc devenir un opérateur mobile virtuel (MVNO) à l’image de Debitel ou de The Phone House. AOL louera le réseau à un opérateur national et vendra ses services sous sa propre marque. AOL serait ainsi le premier acteur de l’Internet à se lancer sur le marché de la téléphonie mobile. Par ailleurs, Carlo d’Asaro Biondo indique qu’il lancera également “cet hiver une offre de téléphonie fixe utilisant la préselection d’un opérateur. Ensuite, nous lancerons courant 2005 une offre de voix sur IP. Pour cela, nous envisageons d’acheter notre propre équipement. Mais les offres de VoIP ne sont pas encore mûres pour un usage familial: aujourd’hui, leur installation demande encore des heures au client”.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur