AOL s’offre un réseau de blogs

Cloud

Le FAI cherche tous les moyens pour augmenter ses recettes publicitaires

La filiale internet de Time Warner pourrait annoncer cette acquisition ce jeudi, indique

Reuters. La société new-yorkaise Weblogs (www.weblogsinc.com) compte 80 sites internet financés par la publicité. L’un de ces weblogs : Engadget, est destiné aux fans de gadgets technologiques. C’est un des blogs les plus visités, selon les mesures d’audience du cabinet Technorati. En rachetant Weblogs, AOL attend surtout des retombées publicitaires grâce aux 80 sites qui s’ajouteront à son propre réseau, explique cette source. La société américaine cherche à compenser la perte de millions d’abonnés de son service Internet aux Etats-Unis en augmentant les revenus publicitaires en ligne. Weblogs est l’une des tentatives les plus réussies visant à tisser un réseau à partir de blogs personnels pour constituer une base solide pour les annonceurs. Surtout la société new-yorkaise est parvenue à tirer profit du phénomène des blogs. Pour l’instant, AOL refuse de commenter l’information. Blogger.com de nouveau accessible en Arabie Saoudite

Toujours dans l’univers du blog… Reporters sans frontières se réjouit de la décision de l’Internet Services Unit (ISU) d’autoriser à nouveau l’accès à l’outil de blog blogger.com. Un service de l’entreprise américaine Google. L’ISU, organisme en charge du système de censure du Web saoudien, n’a cependant pas souhaité expliquer sa décision à l’organisation, qui l’avait pourtant contacté par téléphone puis par e-mail. Blogger.com n’aura finalement été censuré que deux jours, les 4 et 5 octobre La liste noire du Net saoudien – officiellement plus de 400.000 sites – touche à des domaines très larges, allant de sites d’organisations politiques à ceux de mouvements islamistes non reconnus, en passant bien sûr par toute publication touchant de près ou de loin à la sexualité. L’Internet Services Unit (ISU – www.isu.net.sa) est en charge du système de censure du Web saoudien. Elle gère la passerelle utilisée par l’ensemble des fournisseurs d’accès locaux. L’agence propose un formulaire en ligne et une adresse e-mail (abuse@isu.net.sa) permettant aux internautes de notifier les sites qu’ils souhaitent voir bloquer.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur