AOL UK dans l’escarcelle de Carphone Warehouse

Régulations

Orange avait jeté l’éponge

La cession des activités FAI européennes d’AOL se poursuit. Après la vente d’AOL France (500.000 abonnés ADSL) à Neuf Cegetel pour 288 millions d’euros, et celle d’AOL Allemagne à Telecom Italia pour 675 millions d’euros en cash, c’est au tour d’AOL Grande-Bretagne de changer de main.

Carphone Warehouse, le premier distributeur européen de téléphones mobiles, est l’heureux élu pour 370 millions de livres sterling (547 millions d’euros). Rappelons qu’AOL UK est l’un des premiers fournisseurs d’accès dans le pays, avec 2,1 millions de clients, dont 1,5 million d’abonnés au haut débit. Orange et BSkyB étaient également sur le coup.

Carphone, qui finance ce rachat par une extension de ses capacités d’emprunt, a précisé qu’il allait acquérir la base de clients d’AOL, ainsi que l’équipe de gestion du service et l’infrastructure.

AOL fournira à Carphone un portail sous les marques des deux sociétés, du contenu et d’autres services. Rappelons que les portails de contenus ouverts et gratuits (financés par la pub) est la nouvelle stratégie de Time Warner, maison mère d’AOL. En effet, face à une hémorragie massive de ses abonnés américains, AOL a décidé de changer radicalement de visage.

L’américain va aussi gérer la vente de la publicité en ligne pour la base clients combinée de Carphone, à travers un accord de partage de revenus.

Outre ces cessions, rappelons qu’AOL a annoncé en août qu’il supprimera 5.000 emplois dans les six mois. Cette coupe franche représente 25% des effectifs de l’entreprise qui compte 19.000 employés. Une partie de ce plan social sera réalisée via la cession des activités européennes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur