AOL va-t-il sortir définitivement de l'accès ?

Régulations

Après l’Europe, Time Warner pourrait céder les activités FAI d’AOL aux Etats-Unis

Il n’y a rien à faire : AOL continue à plomber les comptes du géant américain des médias Time Warner. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires d’AOL a chuté de 32%, en raison de la perte de 740.000 abonnés. Même si son bénéfice d’exploitation a progressé de 29%, le groupe est décidé à poursuivre la restructuration de sa filiale.

« Il nous faut aller au bout du changement de modèle d’AOL », a déclaré à la presse Jeffrey Bewkes, CEO de Time Warner. Traduction : le groupe pourrait dupliquer aux Etats-Unis les restructurations opérées en Europe, à savoir la vente pure et simple de l’activité accès pour ne conserver que les activités de services (contenus, création de portails pour des tiers) et de publicité en ligne.

Rappelons qu’en France, Neuf Cegetel a racheté l’activité FAI, AOL France de son côté développe des portails (notamment pour Neuf) et propose une régie publicitaire.

Pour le moment, Time Warner envisage simplement une séparation des deux activités. « Cela permettrait d’accroître fortement les options stratégiques d’AOL », poursuit Bewkes.

Par ailleurs, Time Warner envisage de se désengager des réseaux câblés, de vendre un de ses studios de cinéma (New Line) et de procéder à de nouveaux licenciements.

Et dire qu’à l’époque de la bulle Internet, c’était AOL qui avait pris le contrôle de Time Warner !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur